Adele : son fils touche le jackpot !

A la naissance de son fils, Angelo, la chanteuse avait conclu un accord avec l’agence photo britannique Corbis. La société n’a pas respecté le contrat et vient d’être condamnée par un tribunal.

adele © Cover Media

C’est une grande victoire pour Adele. La chanteuse vient de gagner son procès contre l’agence britannique Corbis Images UK. La raison ? La société a diffusé des photos de son fils alors qu’ils avaient conclu un accord interdisant toute publication de clichés de son enfant. Résultat, Adele a porté plainte contre l’agence au nom de son fils. Le tribunal vient de trancher et c’est une somme « à cinq chiffres » que le petit bonhomme d’à peine un an vient de recevoir en tant que dommages et intérêts ainsi que remboursement des frais d’avocat.

Un contrat non respecté

Si la somme est conséquente, c’est avant tout parce que Corbis Images UK n’a pas respecté l’accord conclu avec la chanteuse. A la naissance de son fils, des paparazzi avaient pris de nombreux clichés de la star et du nouveau-né, des photos de moments intimes pour lesquels elle n’avait pas donné son accord. Adele avaient expressément fait savoir, après son accouchement, qu’elle refusait catégoriquement que son fils se retrouve dans les magazines et l’agence avait accepté de ne jamais les diffuser. Sauf que le média n’a pas tenu parole et que les photos se sont retrouvées à disposition de la presse. De fait, la star a intenté une action en justice et la Haute Cour de Londres lui a donné raison.

Tout pour son fils

La somme à « cinq chiffres » que devra payer l’agence Corbis Images UK au fils de la star sera placée sur un compte sous la responsabilité des parents d’Angelo et pourrait financer « si nécessaire » les éventuelles autres actions en justice qu’il pourrait intenter si son intimité était une nouvelle fois violée. L’avocate d’Adele, Jenny Afia, précise également que l’agence a interdiction absolue de diffuser à nouveaux ces photos. « [Adele] accepte et embrasse le fait d’être une personnalité publique, mais [son fils] n’est et ne sera jamais un personnage public », a ajouté l’avocate d’Adele. Voilà qui est dit.

©Cover Media

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique