Calogero se confie sur son nouvel album !

Son nouvel album, sorti ce lundi, promet déjà d'être un des gros cartons de cette rentrée 2014. Le chanteur en dit plus sur les thèmes évoqués dans cet opus.

calogero © facebook

Cinq ans après la sortie de son dernier disque, « L'Embellie », Calogero a sorti ce lundi son très attendu sixième album, « Les Feux d'Artifice ». Un album très personnel, dans lequel le chanteur aborde avec grâce et talent les thèmes qui lui sont chers mais également des questions de société qui l'ont particulièrement marqué. Il a également fait appel à Dominique A et Alex Beaupain pour l'écriture de deux titres, « Elle me manque déjà » et « Avant toi ». Avec « Les Feux d'Artifice », la rentrée musicale débute sous les plus belles augures.

Un nouveau regard sur la société

Ce dernier album pourrait bien être celui de la maturité pour Calogero. En effet, le chanteur n'a pas l'habitude de voir intervenir sur des questions de société. « On doit rester à notre place et pas commencer à dire pour qui voter. Je trouve ça déplacé. On ne se lève pas aux aurores comme la France qui part bosser tous les matins », a-t-il expliqué au Parisien en confirmant ses positions. Mais il a toutefois pris pour ce disque le parti d'offrir au public son regard sur plusieurs sujets d'actualité l'ayant marqué. Parmi ceux-ci, le drame d'Echirolles, dont il s'est inspiré pour le titre « Un jour au mauvais endroit ». « L'histoire de deux gamins lynchés par des jeunes après une dispute banale. Quand cette histoire est arrivée, je n'en ai pas dormi de la nuit, a-t-il révélé. Ça me renvoyait à ma propre enfance, aux bagarres que j'ai connues pour un regard de travers. Mais ça n'a jamais dégénéré comme ça. Cette chanson, c'était pour dire, comme on le répète à la fin : “Plus jamais ça“ ». Calogero aborde également la question de l'homosexualité. « J'ai voulu me mettre dans la peau d'un homosexuel après avoir vu un documentaire où des gays se faisaient tabasser en Russie », a-t-il expliqué au quotidien.

Le disque de la liberté ?

Le chouchou des Françaises est également revenu sur sa nouvelle vie de famille, n'hésitant à s'émanciper des on-dit quant il s'agit d'évoquer sa famille recomposée. « Le texte du Monde moderne a été écrit par ma compagne Marie Bastide avec qui j'ai eu un fils l'an passé. Un jour, je déposais mes deux grandes filles de 7 et 10 ans chez leur mère dont je suis séparé, mais avec qui je m'entends très bien. En repartant, j'ai dit à Marie : “Tu vois, c'est le monde moderne.“ » Le chanteur a également confié être un grand fan des Who et d'Ennio Morricone (ndlr : le compositeur des BO de « Il était une fois en Amérique » et «Il était une fois dans l'Ouest »), des références à mille lieues de son univers musical ! Il a par ailleurs révélé rêver de composer un album « sur mesure » à France Gall, mais ne « jamais vraiment lui en avoir parlé ». A 43 ans, Calogero semble en tout cas plus épanoui que jamais, et promet avec « Les Feux d'Artifice » d'emmener la variété française dans une nouvelle dimension !

© Cover Media

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique