James Blunt : un hommage à Whitney Houston

Le chanteur a dévoilé un nouvel extrait de son album, « Moon Landing ». « Miss America » est un hommage à peine caché à Whitney Houston.

James Blunt - Miss America [Unplugged] Youtube
1/2

James Blunt a décidé de rendre hommage à une star récemment disparue. Si Elton John avait décidé d’écrire des morceaux à la mémoire de Marilyn Monroe et de Lady Di, James Blunt, lui, a décidé de faire un dernier adieu à Whitney Houston, disparue tragiquement en février de l’année dernière, avec le premier extrait de son nouvel album, « Moon Landing ». « Miss America » est une ballade évoquant plus généralement le rapport que les célébrités entretiennent avec les médias. Les premières paroles du morceau sont sans équivoque puisqu’il s’y adresse à quelqu’un à qui on aurait « tendu quelque chose pour [l’] aider à supporter la douleur », et qu’on aurait vu disparaître « comme l’alcool au fond d’une bouteille ». Un parallèle à l'histoire de Whitney Houston que James Blunt a confirmé en relayant sur Twitter un lien du Daily Mail expliquant la signification de sa chanson.

Au garde-à-vous

Après quatre ans passés au service de l’armée anglaise, James Blunt s’était fait connaître en 2005 avec le single « You’re Beautiful », issu de son premier album, « Back to Bedlam », sorti en 2003. Le tube a fait le tour du monde et habillé maintes publicités, mais il a aussi rapporté au chanteur à la voix de velours autant de louanges que d’accolades prestigieuses, notamment lors des BRIT Awards. Son second album « All The Lost Souls » sorti en 2007 s’est assuré un disque d’or en quatre jours en Angleterre. Enfin, son troisième album « Some Kind of Trouble » fut écoulé à un million de copies.

Atterrissage en octobre

« Moon Landing », le quatrième projet du chanteur, sortira le 18 octobre et son single principal, « Bonfire Heart », a déjà été dévoilé. « Miss America » est donc un avant-goût des 11 titres que l’on pourra trouver sur l’album – qui en contiendra 14 dans une édition deluxe. James Blunt a retrouvé le producteur de « Back to Bedlam », ce qui devrait garantir un retour aux sources à l'artiste. « Il y a quelque chose de romantique, old school, et solitaire, dans l’idée d’un atterrissage lunaire (ndlr : Moon Landing en anglais). Le souvenir nostalgique d’un truc énorme qu’on a du mal à imaginer avoir réussi à une époque, et pour une raison assez triste, qu’on ne pourra pas réussir à nouveau. Comme un premier amour », avait-il expliqué au Daily Mail à propos du titre de l’album. Par ailleurs, James Blunt a aussi décrit l’album comme étant « plus personnel » que ses deux précédents.

© Cover Media

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique