Pascal Obispo écrit pour Alizée !

Le chanteur s'est laissé photographier par la pétillante star lors d'une session en studio. Ils travaillent ensemble sur le sixième opus de la jeune femme.

alizee-et-pascal-obispo © facebook

La rumeur courait depuis un moment et elle s’était timidement confirmée avec « Blonde » : Pascal Obispo travaille bien sur le sixième album d’Alizée. Sur Facebook, l’ex-brune a partagé un cliché avec le chanteur et un autre où le duo est accompagné du producteur Volodia en précisant qu’ils avaient passé ensemble la « journée en studio ». C’est Obispo qui a déjà signé son premier single et qui lui avait même suggéré sa nouvelle couleur de cheveux. « Après l'émission ‘Danse avec les stars’, j'ai croisé Pascal Obispo. On a discuté ensemble de musique et de mon avenir. Un jour, il m'appelle et me dit 'Est-ce-que ça te dit d'être blonde?' Il m'a dit que c'était une chanson très pop, très fun... Il m'a dit qu'il fallait surtout se teindre en blonde », avait-elle expliqué à PureTrend.

La plume généreuse

Dans le milieu depuis plus de deux décennies, Pascal Obispo a su s’imposer avec sa voix mais aussi avec sa plume, qu’il a prêtée à de nombreux artistes de la chanson française, de Florent Pagny à Johnny Hallyday en passant par Patricia Kaas, Natasha St-Pier ou encore Zazie. Il avait aussi déjà offert ses services à la jeunesse en écrivant avec Lionel Florence le titre « Nouveaux Français » pour Amel Bent en 2007, mais aussi à la bonne cause. Depuis 1994, il est en effet dévoué à l’association Sidaction pour qui il prépare cette année un nouvel album « Kiss & Love » qui sortira le 3 novembre prochain. « On fait suite au baiser de Clémentine Célarié qui a tellement marqué notre génération et tout le monde parce qu’elle voulait montrer qu’on n’attrape pas le sida comme ça », a-t-il récemment expliqué lors du JT de TF1 à propos du titre du projet qui réunit 70 artistes.

La genèse de sa collaboration avec le Sidaction

Si cela lui tient tant à cœur, c’est parce que le virus a touché ses proches à l’époque. « Ce sont des amis, il y a très, très longtemps, au début de l’apparition du virus, qui sont partis avec cette maladie, a-t-il raconté. Et j’ai tout de suite été sensibilisé parce que c’était des proches. Et dès que je suis arrivé à Paris, qu’on m’a demandé une participation – c’était donc il y a 20 ans – j’ai accepté. » L’opus comptera une vingtaine de duos réunissant toutes les générations. En attendant de le terminer, Pascal Obispo poursuit la promotion de son dernier album « Le Grand Amour » dont le morceau éponyme a été choisi comme prochain extrait.

© Cover Media

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique