Patrick Bruel : des vacances entre musique et famille

Patrick Bruel est parti se reposer en Provence, accompagné de sa tribu et évidemment de sa musique, comme il le confie à Elle.fr. Le chanteur est actuellement en pleine tournée.

patrick-bruel © Cover Media

Patrick Bruel est un vacancier comme les autres, ou presque ! Pendant la belle saison, le chanteur part se ressourcer dans sa maison de Provence accompagné de ses enfants Oscar et Léon, de sa famille et d’amis. Le chanteur n’est pas un estivant comme les autres puisque entre une séance piscine et les devoirs de vacances de ses fils, il assure aussi sa tournée estivale avec son dernier album « Lequel de nous ».

Des journées…

Les matinées sont réservées à ses enfants. Après un petit-déjeuner avec œuf à la coque et un tour chez le marchand de journaux, direction la piscine ! « Puis on fait une petite partie de foot avec les potes qui sont là. En ce moment, il y a mon frère, mon neveu et des copains de passage. Mes fils adorent le foot. On suit le PSG bien sûr, mais on est aussi supporters de l’équipe de Saint-Etienne », confie Patrick Bruel à Elle.fr. Place ensuite au déjeuner à base de salade, de tartes ou de barbecue, puis c'est travail pour les enfants et repos pour le chanteur. « Les enfants ouvrent leurs cahiers de vacances. Avec un peu de chance, je fais une petite sieste… [A 17 heures] Si je suis avec les enfants, petit tour en ville, puis retour à la maison pour une partie d’échecs. Ensuite, on dîne tous ensemble. Cet été, on a beaucoup parlé de Nelson Mandela. En général, toute l’actualité y passe ! »

…et des soirées bien remplies

Quand il ne consacre pas son temps à Léon et Oscar, Patrick Bruel assure le spectacle avec son dernier album « Lequel De Nous » devant des foules de 30.000 personnes. Cet été, il a remplacé Elton John au pied levé pour les Francofolies de la Rochelle. « Je n’en reviens pas de ce public qui continue de chanter avec moi. Il se passe un joli truc. C’est une belle adrénaline, je mixe mes tubes, comme une version hip-hop d’Alors regarde, et je chante mon dernier album », s’exclame-t-il. Ces soirs-là, Patrick Bruel, plutôt du genre couche-tôt, a du mal à se remettre de tant d’émotions. « Cela peut durer tard. Après ce que je viens de vivre, j’ai besoin de redescendre, révèle-t-il. Du coup, je suis rarement couché avant 2 ou 3 heures du matin ». Décidément, la Bruelmania n’a jamais été aussi brûlante.

©Cover Media

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique