Patrick Bruel et Marc Lavoine : l’appel à la paix

Marc Lavoine et Patrick Bruel ont pris la plume, non pas pour un nouvel album, mais pour demander à chacun de retrouver son calme. La paix doit se faire dans les esprits et le conflit israélo-palestinien ne devrait pas être transféré en France.

Marc Lavoine et Patrick Bruel - Photomontage © Photomontage - Cover Media

Patrick Bruel a été le premier à prendre la parole pour demander à ce que le calme revienne dans les esprits face au conflit armé qui fait rage entre Israël et le Hamas en Palestine. Les manifestations se succèdent en effet en France, tant pour soutenir un côté que l’autre, la violence faisant souvent rage en marge des défilés sur le territoire français. Patrick Bruel s’est également retrouvé malgré lui accusé de financer l’armée israélienne. Outré, il a décidé de s’exprimer. « Je n'ai jamais donné un centime à l'armée israélienne, ni à une armée quelle qu'elle soit et cela ne me traversera jamais l'esprit, explique-t-il sur sa page Facebook. J'ai toujours prôné la création d'un Etat Palestinien qui reconnaisse l'Etat d'Israël et respecte sa sécurité et vice-versa. Je l'ai réitéré il y a à peine un an sur i24 news, chaîne d'info israélienne, ce qui m'a même valu les remarques - parfois violentes - d'une certaine partie de la communauté juive. »

Soutenu par Marc Lavoine

Aujourd’hui, c’est au tour de Marc Lavoine de s’exprimer. Le chanteur et acteur est horrifié de voir la violence arriver sur le territoire français en réponse à un conflit qui se passe hors de nos frontières. Il appelle les citoyens français à retrouver le calme. « Je voudrais demander à tous mes concitoyens de tous horizons, de toute origine et de toute confession de faire preuve de calme et de solidarité face aux troubles qui donnent le vertige à notre pays », a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Ensemble pour la paix

L’appel de Marc Lavoine fait écho à celui de Patrick Bruel et demande avant tout à ce que la paix se fasse et au plus vite. « Vivre ensemble est plus que jamais nécessaire à notre avenir. Notre édifice est fragile. Il faut le protéger par nos valeurs et nos principes. Je vous aime », conclut Marc Lavoine. Patrick Bruel demandait lui aussi que tous, nous fassions un effort pour « vivre ensemble ».

©Cover Media

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique