Texas : la France, pour le meilleur et pour le pire

Depuis plus de 10 ans, Sharleen Spiteri arpente les routes avec le groupe Texas. La chanteuse confie ses souvenirs au Telegraph, dont un atterrissage mouvementé à Paris.

sharlee-spiteri © Cover Media

Texas, la formation musicale de Sharleen Spiteri poursuit depuis 1985 sa route. Au cours de ses 25 ans de carrière, le groupe a vécu quantité d’expériences. Les tournées ont emmené le groupe aux quatre coins du globe avec des aventures aussi plaisantes que surprenantes, voire parfois effrayantes. Le pays qui occupe une place de choix dans la mémoire de Sharleen Spiteri n’est autre que la France. Le plus marquant de ses souvenirs est un atterrissage d’urgence à l’aéroport Roissy Charles de Gaulles. « On volait hors de Paris, et l’un des engins de l’avion a eu un problème et on a dû atterrir d’urgence à l’aéroport Charles de Gaulle », raconte Sharleen Spiteri au Telegraph. Malheureusement les mésaventures du groupe ne s’arrêtent pas là… « On est sorti de l’avion, on a attendu quelque heures pour un autre avion, on est monté dedans, et nous ne volions que depuis une heure et demie quand un des engins de l’appareil est parti. L’atterrissage d’urgence s’est fait avec les pompiers, l’ambulance, la totale. C’était horrible, et le pire dans tout ça, c’est que tout le monde était complètement silencieux, c’était vraiment dérangeant », explique la chanteuse.

Amoureuse de Paris

Heureusement pour Texas et Sharleen Spiteri, ils partagent d’autres souvenirs beaucoup plus agréables en France, qui ne comprennent ni d’avion ni d’urgence. De toutes les capitales du monde, la chanteuse a d’ailleurs une préférence pour la nôtre. « Le groupe doit son nom au film "Paris, Texas" mais ma ville préférée est Paris, en France. Nous avons beaucoup de succès en France – et ma grand-mère était française. Je me sens à la maison en France et je suis même allée vivre à Paris pendant un moment dans un appartement juste à côté du Louvre », révèle Sharleen Spiteri.

Du pain et du vin

C’est également en France que la chanteuse a vécu son plus heureux souvenir de tournée. Loin de son Ecosse natale, Sharleen Spiteri a découvert le sens de l’hospitalité français parfois galvaudé. « Sur notre plus grande tournée il y a quelques années, nous avons joué une série de concerts dans des petits villages en France. On montait sur scène, on donnait notre concert, et ensuite on sortait toutes les nuits, en buvant du bon vin et en mangeant de la très bonne nourriture. Des locaux nous faisaient visiter. C’était un merveilleux moment. » Texas et Sharleen Spiteri devraient à nouveau se produire dans l’Hexagone d’ici l’automne, où ils fabriqueront sans nul doute quelques jolis souvenirs supplémentaires.

©Cover Media

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique