Thomas Dutronc voulait devenir réalisateur

Le fils de Françoise Hardy s’est mis à la musique en lisant les textes que son père recevait. Son envie première était de travailler dans le cinéma.

thomas-dutronc © Cover Media

FR Music - Thomas Dutronc ne se voyait pas suivre les pas de ses illustres parents en se lançant dans une carrière musicale. « Après le bac, je voulais faire du cinéma, pas pour devenir comédien, mais réalisateur, explique-t-il dans L’Alsace. Je me suis inscrit dans une fac pour pouvoir passer le concours de la Femis. »

La guitare, une passion immédiate

Cependant, le virus de la musique va le rattraper assez vite. « Je suis fan des Nuls, des Monty Python et de La Guerre des étoiles, de séries comme Madmen. Le cinéma français ne me fait pas rêver. C’est à ce moment-là que je me suis intéressé à la guitare, j’ai eu un coup de foudre pour son côté immédiat », continue-t-il.

Et ce qui l’a définitivement absorbé est l’écriture. « A l’époque où je me suis mis à la guitare, j’ai commencé à traîner avec mon père, on se marrait bien, explique-t-il. Il devait préparer un nouvel album [Brèves Rencontres, sorti en 1995], il nous a demandé – à moi et à un pote – de l’aider à trier les textes qu’il avait reçus. On trouvait tout lamentable, on se moquait, et du coup, on s’est lancé le défi d’écrire nous-mêmes. C’est là qu’on s’est rendu compte que ce n’était pas si facile. »

La tournée de Thomas Dutronc s’achèvera à l’Olympia à Paris les 16, 17 et 18 janvier prochains.

Chérie FM - Les dernières Actualités Musique