Le -
modifié le -

Gwyneth Paltrow fait de nouvelles révélations sur son divorce avec Chris Martin

Gwyneth Paltrow et Chris Martin, le chanteur de Coldplay, se sont séparés en 2014. L'actrice est revenue sur cette période difficile de sa vie avec des mots aussi forts que sincères.

Gwyneth Paltrow et Chris Martin © Getty Images

Comme rapporté par NME.com, Gwyneth Paltrow vient d'avouer qu'elle avait été choquée par les réactions suite à son divorce de Chris Martin. L'actrice et le chanteur se sont séparés en 2014 après 11 ans de mariage. A l'époque, dans un communiqué, le couple avait révélé avoir décidé de se «découpler en pleine conscience», un terme qui était mal passé auprès de certaines personnes. «Ce que je voulais dire c'est que je souffrais beaucoup, qu'on avait échoué. Mais j'étais tellement à cran que je n'avais pas imaginé que ce terme un peu insouciant pouvait avoir un sens différent pour d'autres personnes», a-t-elle déclaré au New York Times.

Chris Martin et Gwyneth Paltrow : une séparation difficile

Aujourd'hui, Gwyneth Paltrow se rend compte que certaines personnes ont pris cette déclaration comme une déclaration prétentieuse: «Même notre divorce sera meilleur que le vôtre». Alors que c'était précisément le contraire. Dans l'interview, l'actrice révèle également qu'elle regrette de ne pas avoir eu de troisième enfant avec le chanteur de Coldplay. «Tout ce que je dis, c'est que ce n'est pas rien. J'en voulais vraiment un autre», a-t-elle expliqué, déçue qu'à 45 ans, avec une carrière qui ne lui laisse que peu de temps pour envisager une nouvelle maternité, elle se sente obligée de faire une croix sur un autre enfant.

Gwyneth Paltrow et son ego

Citée par le magazine NME, Gwyneth Paltrow va plus loin en évoquant la fin de son histoire d'amour avec Chris Martin et leur volonté commune de rester amis, malgré leur séparation. «La question, c'est dans quelle mesure on peut laisser son ego de coté et abandonner les rancœurs. Parce que si vous y arrivez, alors vous pouvez avoir un divorce amical. Ça dépend juste du contrôle que vous avez sur votre propre comportement, en fait», a-t-elle précisé.

©Cover Media