Harold Pinter, la fin d'un cauchemar

La nouvelle est arrivée sur le site du quotidien The Guardian : son épouse pendant 33 ans, Antonia Fraser, a annoncé la disparition d’Harold Pinter

harold pinter © Gala
Il souffrait d’un cancer de l’œsophage diagnostiqué il y a six ans. Un «cauchemar personnel» selon les propres mots de l’écrivain, auquel sa mort a mis fin.

Fils d'un tailleur juif, Harold Pinter était né le 10 octobre 1930 à Hackney, un quartier populaire de l'est londonien. Il a connu son premier succès avec The Caretaker (Le Gardien), filmé en 1963. Et collabore à plusieurs reprises pour le cinéma : Pinter a écrit les scénarii de La Maîtresse du Lieutenant français et de L'Ami retrouvé.

Intellectuel engagé, Pinter passe pour un rebelle anti-impérialiste et un grand défenseur des droits de l'homme. Dans les années 80, il fut un critique acerbe du président américain Reagan et du Premier ministre Margaret Thatcher.

Plus récemment, il avait notamment réclamé la comparution devant la Cour internationale de justice (CIJ) de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair ("un idiot plein d'illusions") et du président américain George W. Bush ("criminel de guerre"), pour avoir déclenché la guerre en Irak.

Harold Pinter a écrit plus de tente pièces de théâtre. Egalement poète, il a avait notamment mis en scène La Dernière Bande de Beckett en 2006 à Londres et signé le scénario du Limier, sorti en 2007, avec Jude Law et Michael Caine.

Vendredi 26 décembre 2008

Chérie FM - Les dernières Actualités People