Jean-Paul Belmondo, entendu par la police

Mauvais moment passé par Jean-Paul Belmondo qui a été interrogé par la police, en tant que témoin, dans une affaire de prêt qui aurait été sollicité par son amie Barbara Gandolfi.

jean-paul belmondo © gala
Bébel chez les flics, ce n'est pas le scénario du grand retour à l'écran de Jean-Paul Belmondo dans le polar. Ce n'est que la pénible réalité à laquelle l'acteur de 76 ans a dû se soumettre pour répondre, en qualité de témoin, aux questions de la police qui enquête sur une affaire financière liée à son amie Barbara Gandolfi.

C'est à la demande de la justice belge, que Jean-Paul belmondo a été entendu sur une affaire de prêt, voire de promesse de prêt qu'il aurait pu accorder à Barbara Gandolfi, créature brune, qui a semé déjà l'émoi dans les pages du magazine de charme Playboy. Cette jeune femme, qu'il a rencontrée il y a tout juste un an, lui aurait en effet demandé quelque 200 000 euros.

Mais l'avocat de Jean-Paul Belmondo, maître Michel Godest, tente de ramener l'affaire à des proportions plus modestes. Son argument : toute cette affaire, Jean-Paul Belmondo n'est qu'un ordinaire témoin sollicité par les justices française et belge, qui coopèrent pour y voir
plus clair dans ce dossier qui avance à pas de sénateur depuis des lustre.

Et, selon le même avocat, Jean-Paul Belmondo "n'est concerné en rien, de près ou de loin". Mieux, plaide l'avocat: il s'agissait tout juste d'un prêt simplement évoqué entre Jean-Paul Belmondo et
Barbara Gandolfi. Prêt qui n'aurait jamais été finalisé.

Tout au plus, Jean-Paul Belmondo aurait offert quelques présents à la belle Barbara mais rien de somptuaire. Ni coupable, ni plaignant, Jean-Paul Belmondo mettra d'ailleurs bientôt les voiles pour des vacances avec Barbara Gandolfi, loin des soucis de Parisiens ou de Bruges, puisque c'est de ce coin de Belgique que ses ennuis sont venus.

Chérie FM - Les dernières Actualités People