Les premiers liens avant la naissance

Tout au long de la grossesse, des liens se tissent entre l'enfant in utero et sa mère

les-maternelles © prisma presse
Ces liens sont abstraits mais ont une véritable incidence sur la relation qui unira le bébé et sa maman après la naissance comme nous l'explique Pascale Rossigneux-Delage, psychologue à la Maternité des Lilas.

1. Comment se manifestent les premiers liens entre la mère et l’enfant qu’elle porte ?

Avant la naissance, ces liens sont assez abstraits. La mère prend un peu plus conscience qu’elle attend un enfant quand elle sent une présence, des petits mouvements. Les échanges avec le bébé in utero par l’intermédiaire du contact affectif vont amener progressivement les parents à prendre conscience d’un début de relation avec leur enfant avant même qu’il soit né. C’est le formidable apport de l’haptonomie ! Les échographies l’aident aussi à cette prise de conscience. Il existe aussi des liens psychiques entre les parents et le bébé qui va naître. Le père et la mère imaginent leur enfant, pensent qu’il va grandir… Il y a une projection et une anticipation de la manière dont il va évoluer. Mais c’est à la naissance que les liens deviennent vraiment concrets. Ces liens se construisent progressivement dans cette découverte, cette rencontre entre les parents et le nouveau-né.

2. Les liens plus ou moins forts entre l’enfant et la maman pendant la période prénatale ont-ils une influence après la naissance ?

Les femmes très en contact avec leur bébé tout au long de la grossesse ont moins la nostalgie de leur grossesse. Il y a une continuité entre l’enfant aquatique et l’enfant aérien. La mère et son enfant se connaissent déjà. Une femme qui a vécu le contact affectif avec son bébé dans son giron, pendant sa grossesse vit généralement pleinement la période postnatale. Les mamans sont tellement « prises », occupées avec l’arrivée du bébé qu’elles se sentent comblées.

3. L’enfant garde-t-il des traces des liens qu’il a eu avec ses parents avant sa naissance ?

Pendant la grossesse, la mère représente l’intérieur, tandis que le père exprime l’extérieur. Après sa naissance, quand l’enfant trouve le réconfort dans l’odeur, les bras de sa maman, c’est sans doute ce vécu intime qu’il recherche.
In utero, c’est la voix et le contact avec le père qui introduit l’envie de naître, de connaître le monde. Au fond, c’est le rôle du père que de présenter son enfant au monde et de lui présenter le monde ; de l’élever !
J’ai remarqué que plus l’enfant avait été préparé et entouré affectivement pendant la grossesse, plus il se sent en sécurité à l’extérieur. L’haptonomie permet de resserrer les liens entre le papa, la maman et l’enfant. Un enfant bien accompagné avant et pendant la naissance gagne en sécurité et donc en autonomie.

Extrait du documentaire "Les premiers liens" de Valeria Lumbroso et Eric Guffroy diffusé sur France 5 dans Les Maternelles.

Chérie FM - Les dernières Actualités People