Camélia Jordana dit « Oui, oui, oui » au droit de l’enfant

L’interprète de « Non, non, non (écouter Barbara) » a réenregistré son titre pour défendre les droits de l’enfant. Une démarche initiée par l’UNICEF dans le cadre son opération « Chantons pour les droits de l’enfant ».

Camélia Jordana - Chantons pour les droits de l'enfant UNICEF
1/13
Un premier opus, « Camélia Jordana », vendu a plus 50.000 exemplaires, et un single, « Non, non, non (écouter Barbara) », demeuré plusieurs semaines en tête des hits… C’est le pari gagnant de la révélation de Nouvelle star 2009.
Chanteuse, Camélia Jordana, qui confirme son succès avec son deuxième single, « Camility Jane », n’en est pas moins une citoyenne engagée.
A 18 ans, l’artiste s’engage pour défendre le droit de l’enfant aux côtés de lUNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'Enfance), dans le cadre de son opération nationale « Chantons pour les droits de l’enfant ».  

Après « Naître adulte » écrit et chanté par Oxmo Puccino pour marquer les 20 ans de la convention internationale des droits de l’enfant en 2009, c’est Camélia Jordana qui réenregistre son titre « Oui, oui, oui, (écouter Barbara) ».  
Le morceau a été réécrit par Doriand, déjà parolier du titre original, et naturellement Camélia Jordana qui s’est déclarée « très honorée que ce soit l’une de ses chansons qui ait été choisie pour devenir l’hymne des droits de l’enfant ».


A vos vidéos... prêts... partez

Objectif : sensibiliser petits et grands sur le droits des enfants à travers un titre évidemment mais également un clip, qui n’est pas encore définitif.
En effet, c’est maintenant aux enfants et aux adolescents de se mobiliser. Pour ce faire, ils sont invités à déposer leur propre vidéo avant le 10 novembre prochain. Les enregistrements sélectionnés figureront dans le clip participatif et officiel, qui sera dévoilé lors de la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre.  

A l’instar de Camélia Jordana, qui a indiqué « être très fière de cette expérience qui l’a séduite, touchée et honorée », soutenez le droit des enfants à pouvoir dire « non ».

Caroline LEBENBOJM



Chérie FM - Les dernières Actualités Radio