Biographie Adriano Pappalardo

Adriano Pappalardo Né(e) le 25 mars 1945 (71 ans)

Sa biographie

Premiers pas d'un artiste à la Numero Uno

Adriano Pappalardo débute sa carrière d'artiste en 1971 à travers une audition à la Numero Uno, le nouveau label de Mogol. La vigueur de sa voix teintée de soul et la véhémence de son interprétation ont tellement surpris les personnes présentes à cette audition que Lucio Battisti décide immédiatement de le mettre sous contrat.

Le jeune homme s'embarque ainsi dans l'aventure discographique et publie son tout premier 45 Tours « Una donna » qui signe son entrée sur la scène musicale italienne. Succès notable, le single l'amène à l'écran à travers l'émission spéciale « Tuttinsieme » qui permet à ses producteurs de promouvoir leur nouvelle maison discographique.

Dans la foulée, Adriano Pappalardo enchaîne avec deux succès signés Lucio Battisti et Mogol. D'un style R'n'B, « È ancora giorno » grimpe à la deuxième position du Festivalbar de 1972 tandis que l'original « Segui lui » fait un carton dans le hit parade italien.

Fort de ces premiers exploits, l'étoile montante sort son premier 33 Tours un brin futuriste « Adriano Pappalardo » la même année. Devenu le chouchou des filles, c'est à cette époque qu'il fait la connaissance de sa future femme Lisa avec laquelle il aura un fils prénommé Laerte.

En 1973, le jeune artiste, épaulé par Claudio Fabi, lance son opus « California no » qui rencontre un vif succès.


Après « Ricominciamo », l'aventure cinématographique

En 1975, Adriano Pappalardo change de maison de disques et publie son troisième recueil « Mi basta così » signé RCA. La même année, il s'embarque dans une tournée italienne aux côtés du jeune Umberto Tozzi avant de poursuivre les travaux discographiques.

Aussi après la sortie de quelques disques malchanceux du genre « Ai miei figli che dirò » une reprise de Bob Dylan , le chanteur marque un retour triomphal avec le titre significatif « Ricominciamo » de 1979. Gros succès, ce morceau phare annonce la publication de l'opus de 1980 « Non mi lasciare mai ».

En 1982, la vedette reprend sa collaboration avec Lucio Battisti qui produit son album « Immersione » avec Greg Walsh ainsi que son recueil surréaliste « Oh, era ora! » écrit par Pasquale Panella.

Après la sortie de ces deux opus, Adriano Pappalardo, véritable bête de scène, commence à attirer l'attention des cinéastes. Il ne tardera pas à entrer dans le monde du septième art. D'ailleurs, après le tournage de quelques spots publicitaires, il commence l'aventure cinématographique avec certains films dont « A tu per tu » de 1984, « Rimini Rimini » de 1987 et sa suite de 1988.

Toutefois, c'est avec la célèbre fiction « La piovra 4 » de 1989 que l'acteur-chanteur obtient son plus gros succès en tant que comédien.


De « La piovra 4 » à la mésaventure sur Rai Uno

Suite à l'expérience « La piovra 4 », Adriano Pappalardo devient une grande figure de l'écran et poursuit avec les deux mini-séries « Classe di ferro ». Plus tard, il s'illustrera dans des grands films du genre « Santa Rita da Cascia » et « Una famiglia per caso ».

Sinon en 1990, l'acteur-chanteur participe à la troisième édition de la comédie musica le de Pietro Garinei et Sandro Giovannini « Aggiungi un posto a tavola » dans le rô le de Toto , le fou du village.

Quatre ans plus tard, il figure dans le casting du sitcom « Italian restaurant » avant d'apparaître dans la comédie musica le de 1995 « I cavalieri della tavola rotonda » dans le rôle du très poétique chevalier noir Mordred.

Poursuivant ses aventures scéniques et reprenant sa casquette de chanteur, l'artiste participe à la célèbre émission télé « L'isola dei famosi » en 2003. Cette apparition relance sa réputation de bête de scène.

L'année d'après, Adriano Pappalardo participe pour la première fois au Festival de Sanremo avec son nouveau morceau « Nessun consiglio ». Depuis, il continue à se produire dans différentes émissions télévisées à travers lesquelles il se fait surtout remarquer pour ses propos provocateurs.

En 2006, après son affrontement en direct avec l'acteur-chanteur Antonio Zequila au cours de l'émission « Domenica in », Fabrizi o de l Noce, le directeur de la chaîne Rai Uno, décide de suspendre sa participation aux programmes du réseau.