Biographie Air

Air Né(e) le 1 janvier 1995 (21 ans)

Sa biographie

Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin sont deux amis qui se sont rencontrés au lycée Jules-Ferry de Versailles. Aidés d'Alex Gopher et de Xavier Jamaux, ils forment d’abord le groupe Orange. Aucun album ne paraît, mais il est le point de départ d’une belle carrière.

Après le bac, Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel décident de persévérer dans les études, respectivement en architecture et mathématiques. Mais le premier nommé reçoit une proposition alléchante d’un ami d’enfance, Marc Tessier du Cros, travaillant pour le label Source : composer.

C’est avec ce label qu’il sort un premier titre instrumental, « Modulor », sous le pseudony me de Air (pour Amour, Imagination Rêve). De son côté, Dunckel joue alors dans le groupe Le Dynamo.


Rapprochement

Godin propose à Dunckel de se joindre à lui. Les premiers travaux des deux compères ont pour noms « Casanova 70 » ou « J'ai dormi sous l'eau », fortement imprégnés de la pop des années 1960.

En 1998, ils sortent leur premier opus, « Moon safari ». Le succès est au rendez-vous grâce à un son atypique pour l’époque. Les sons électroniques se mélangent de voix mécaniques. « Sexy boy » fait un véritable carton, suivi de « Kelly watchs the stars ». Les concerts sont de grands moments, autour de nombreux musiciens.


Collaboration avec Sofia Coppola

Séduite par l’originalité du groupe, Sofia Coppola contacte le groupe pour réaliser la bande origina le de son premier long métrage, « Virgin Suicides ». Dans un premier temps, elle a même souhaité reprendre l’intégralité du disque « Moon Safari ». Ils enregistrent la musique avec l'aide d'un batteur Brian Reitzell choisi par Sofia Coppola.

C’est le moment de la reconnaissance, la BO recevant la victoire de la musique de l'album de musique origina le de cinéma en 2001. Les travaux avec Sofia Coppola ont des lendemains. Ils collaborent également pour les films suivants, « Lost in translation » avec le titre « Alone in Kyoto » et « Marie-Antoinette » avec le morceau « Il secondo giorno ».


Récompense politique

En 2001, la sortie de l'album « 10 000 hz legend ». La chanson « The vagabond » est enregistrée avec l’artiste Beck. Le disque suivant, « Talkie walkie » (2004), est également un succès (notamment avec « Alone in Kyoto »). Entre temps, ils participent à l'élaboration d'un album de Charlotte Gainsbourg en le produisant.

En février 2005, le duo reçoit le titre de chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres des mains du ministre de la culture de l’époque, Renaud Donnedieu de Vabres, avant de sortir l'album « Pocket symphony » deux ans plus tard. On y trou ve de s sonorités asiatiques, avec notamment du koto et du shamisen.


Les dernières actus de Air