Biographie Aldebert

Guillaume Aldebert Né(e) le 7 juillet 1973 (43 ans)

Sa biographie

Ses débuts

Aldebert, de son vrai nom Guillaume Aldebert, voit le jour le 7 juillet 1973 à Paris et grandit à Besançon. Bien que bercé par les disques de Georges Brassens, Jacques Brel et de Serge Gainsbourg qu'écoutaient ses parents, Aldebert se passionnera tout d'abord pour la photographie et passera avec brio son Bac pro de photographie.

Mais très vite, il délaisse les zooms et les flashes pour se consacrer à la musique ainsi qu'à l'écriture de ses premières Chanson s. Comme la plupart des adolescents de son époque, il débute sa carrière musicale dans le monde du rock.

Après avoir fait ses preuves au sein de groupes amateurs tels que Power Slave et Killing Potatoes, il intègre le groupe de rock métal baptisé White, duquel il sera compositeur et guitariste attitré pendant plus de sept années.

En 1999, il commence à se consacrer à sa carrière solo et Change de style en optant pour la Chanson française. Dans la même année, il sort son premier album « Plateau télé », qui jouira d'un excellent accueil de la part des critiques.

Le succès de ce premier album poussera Aldebert à en sortir en 2000 une nouvelle version augmentée de plusieurs titres supplémentaires.

Par la suite, il enchaîne les tournées, les concerts de grande envergure ainsi que les prestigieux festivals de musique. Parmi ses prestations les plus notables, on cite une participation aux Francofolies de Nendaz en 2000 ainsi qu'au Montreux Jazz Festival en 2001.

Il partagera également la scène avec plusieurs grands noms de la musique et fera entre autres la première partie de Hubert-Félix Thiéfaine et de Tom Novembre.


La consécration

En mars 2003, Aldebert sort son deuxième album intitulé « Sur place ou à emporter », qui renforcera sa popularité et sa notoriété. Dans la même année, il se retrouve sur la compilation « Les fils du coupeur de joints » et remporte le Trophée Radio France de la Chanson française.

Se succéderont ensuite les prestations sur les plus grandes scènes d' Europe , dont celle du Zèbre de Belleville, La Cigale, le Festival Alors Chante ou encore les Francofolies.

Désormais incontournable de la scène musicale française, Aldebert sort en octobre 2004 l'album « L'année du singe », qui se place aussitôt dans le Top 50 des ventes et rencontre un énorme succès commercial.

Il reprend ensuite la route des tournées, des grandes scènes françaises ainsi que des prestigieux festivals d'été. En janvier 2005, il affiche complet à la mythique salle de l'Olympia. En 2005, il sort le CD live ainsi que le DVD live « En scène ».

Le secret du grand succès des premiers albums d'Aldebert réside dans le style et la plume fine de l'artiste. L'artiste est connu pour ses textes à la fois légers, touchants, très réfléchis et parfois même enfantins, qui dépeignent les divers aspects de la vie d'aujourd'hui avec humour, naïveté et ironie.

Aldebert conquiert également son public avec un style de musique singulier et intimiste, qui n'hésite pas à mélanger rythmiques africaines, rock et reggae à la bonne vieille Chanson française.


La suite

Au sommet de sa gloire et avec trois albums studio à succès à son actif, Aldebert renforce sa notoriété avec un nouvel album, intitulé « Les paradis disponibles » et sorti en octobre 2006.

Sur ce quatrième opus, il ne Change aucun ingrédient de sa recette magique du succès et mise encore sur les textes envoûtants et souvent magnifiquement imagés. Le succès de ce nouvel opus l'entraînera de nouveau vers une longue série de tournée.

En parallèle à ses concerts, Aldebert se penche depuis 2003 sur l'écriture de Chanson s pour un public jeune et enfant. En effet, vers le début des années 2000, il travaillait comme animateur dans une école de village, du côté de Besançon.

C'est à cette époque qu'il commença à travailler sur ce projet d'album pour enfants, qui sortira en 2008 sous le titre « Enfantillages ».

Au fil des années et au fil des nombreuses tournées, le projet s'enrichit et il décide alors de s'entourer de nombreux invités de marque pour la réalisation de l'album. Parmi ces derniers, on cite Maxime Le Forestier, Steve Waring, Renan Luce, Anne Sylvestre, ou encore Elodie Frégé.

Propulsé par des tubes comme « Plus tard quand tu seras grand » ou encore « Le goûter extraordinaire », cet opus fait un véritable tabac en Europe francophone.

Fort de ce succès, le chanteur transpose l'album sur scène et s'envole pour une énième longue tournée.

À l'heure actuelle, Aldebert est toujours à l'affiche dans de nombreuses grandes salles de France, aussi bien en solo qu'en compagnie de ses musiciens, Stéphane Metin, Christophe Darlot, François Grimm, Cédric Desmazières et Thomas Nicol.


Ses photos