Biographie Arthur H

Arthur Higelin Né(e) le 27 mars 1966 (50 ans)

Sa biographie

Un artiste dans l'âme

Né de parents artistes le 27 mars 1966, Arthur H est plongé très jeune dans le milieu musical. Il grandit avec les spectacles donnés par son père, le chanteur Jacques Higelin .

Pas très intéressé par les études, son adolescence est surtout marquée par un départ pour Boston aux États-Unis afin qu'il y étudie la musique. Contraint par ses parents, il se rebelle et ne s'applique pas du tout.

Rentré chez lui, il s'essaye à quelques compositions et forme un groupe qui se produira au Festival de Bourges. Le résultat n'est pas très glorieux, mais loin de se décourager, Arthur H reprend ses partitions pour les perfectionner.


Des débuts encourageants

Sa rencontre avec Brad Scott, contrebassiste de son état, changera sa vie. Le jeune anglais lui apporte en effet toutes les pièces manquantes à ses compositions et Arthur H se découvre un style musical propre. Il allie textes légers à une musique populaire qui passe du jazz au blues.

Fort de l'assurance d'avoir enfin trouvé son style, Arthur H se lance dans l'animation des soirs de week-en d de La Vieille Grille, une salle à Paris.

Les débuts timides se transforment en triomphe et le spectacle qui ne devait durer que trois jours s'étale sur un mois.

Le public est séduit par ces jeunes talents qui n'ont pas peur de parler de leur environnement, des problèmes de la jeunesse et mê me de s sujets plus douteux sur des arrangements musicaux légers, donnant un aspect caustique au spectacle.

L'humour et le charisme l'emportent et Arthur H se retrouve avec une belle notoriété à cultiver.


Des spectacles et des voyages

Avec un succès fulgurant, Arthur H va de spectacles en représentations à travers l'Hexagone. D'emblée, les Français adoptent ces jeunes talents bourrés d'humour et de sensibilité.

Toujours accompagné de son contrebassiste, Arthur H se lance avec succès dans la conquête de l'Afrique de l'Est durant deux mois. De retour en France, le duo accepte un nouveau membre et devient trio avec Paul Jothy.

Paris les ovationne au Théâtre de la Ville et les dates de représentations s'enchaînent. Un premier album bien accueilli par le public sort en 1990, intitulé « Arthur H ».

À partir de cette année, les dates de spectacles dans les plus grandes salles de France se suivent et le public voit son groupe passer de Pigall's à l'Olympia en moins de deux années. Le groupe voyage encore entre la France et le Japon qui lui réserve un accueil chaleureux.

L'année 1992 voit la sortie d'un second opus « Bachibouzouk » qui sera suivi d'une nouvelle série de concerts en France. Le groupe est désormais formé de Arthur H, Brad Scott, Jon Handelsman, Paul Jothy et Edmund Carneiro aux percussions.

Entre les basses, les cuivres et les percussions, la musique d'Arthur H est largement enrichie pour voguer entre pop, worldmusic et jazz.

Après des représentations triomphales telles que les spectacles au Magic Mirror durant six mois en Octobre 1993, le groupe aligne les albums à succès dont « Négresse blanche » ou encore « Adieu tristesse ».

Au total, Arthur H a sorti sept albums ovationnés par le public. Vingt ans de carrière et de nombreux concerts donnés en France et à travers le monde ont couronné la popularité d'Arthur H.

Doté d'un bel esprit de créativité, la carrière du chanteur est loin d'être achevée.