Biographie Benjamin Biolay

Benjamin Biolay Né(e) le 20 janvier 1973 (43 ans)

Sa biographie

Vers la rencontre de Keren Ann

Fils d'un clarinettiste, Benjamin Biolay grandit avec ses deux soeurs dans un univers musical. Il avait tout juste cinq ans quand il a commencé à jouer du violon.

Plus tard, le jeune musicien talentueux se mettra également au tuba et au trombone en intégrant le conservatoire. Entre temps, il fait ses premiers pas scéniques en jouant au sein de l'orchestre symphonique junior de sa ville.

S'initiant à la carrière musicale, ce fan de John Lennon et de Charles Trenet forme à l'âge de 15 ans un petit groupe nommé Wind avec son cousin avant d'intégrer d'autres groupes. En 1990, il sort du conservatoire avec deux premiers prix et se met à apprendre la guitare en autodidacte. Deux ans après, le jeune artiste est déjà prêt avec sa première maquette audio.

En 1994, il devient le chef de fil du groupe de rock Mateo Gallion avec lequel il sort un album live.

Fort de ses premières expériences, le chanteur démarre sa carrière solo en 1996 en signant avec EMI. L'année suivante, « La révolution », son premier 45 tours, est dans les bacs, suivi en 1998 par un autre single intitulé « Le jour viendra ».

Sous l'impulsion de Hubert Mounier alias Cleet Boris, leader du groupe L’Affaire Louis Trio, le chanteur fait la rencontre de la chanteuse Keren Ann en 1999. Entre eux, c'est tout de suite le coup de foudre sentimental et artistique.

Les deux artistes collaborent alors à l'écriture et la composition de l’opus de Keren Ann « La biographie de Luka Philipsen », produit en 2000. Cet album marque le début d'une longue et fructueuse collaboration entre eux.


Une série de succès et de collaborations

La même année, Benjamin Biolay se met à composer « Chambre avec vue », l'album d'Henri Salvador avec sa partenaire Keren Ann . Il a notamment écrit quatre titres dont le célèbre « Jardin d'hiver » qui lui assure immédiatement l'estime de la presse et du public.

D'ailleurs, cette composition lui a permis de remporter en 2001 une Victoire de la Musique. Cette année-là encore, le chanteur lance son premier opus « Rose Kennedy » retraçant l'histoire de la famille de J. F. Kennedy, Président américain.

Un album fantasmé mais de grande finesse qui lui rapporte une autre Victoire de la Musique en 2002 dans la catégorie Meilleur album découverte de l'année.

Après son mariage avec la comédienne Chiara Mastroianni, la vedette lance son nouvel opus « Négatif » en 2003. Mariant le folk à son univers de claviers de collection, de piano et de cordes, le recueil voit la participation de sa femme Chiara Mastroianni dans les choeurs. Parmi les pistes, citons « Nuits blanches », un hommage à l'écrivain Patrick Modiano.

La même année Benjamin Biolay collabore avec de nombreux artistes pour l'écriture, la composition ou encore la réalisation de leurs albums. Parmi ses collaborateurs, on peut citer Valérie Lagrange, Julien Clerc, Stephan Eicher, Nada Surf, Heather Nova, ainsi que Juliette Greco et Dorval.

En 2004, le chanteur propose l'album « Home », fruit de sa collaboration avec sa femme. La même année, il réalise l'opus « Tout un jour » d'Isabelle Boulay puis écrit, compose et réalise « L'ombre de la lune » pour l'album « Tant de belles choses » de Françoise Hardy.


Vers l'essai au cinéma

Toujours en 2004, Benjamin Biolay accompagne sa soeur Coralie Clément dans l'écriture, la composition et la réalisation de l'opus « Bye bye beauté ».

Il écrit également la bande originale de la production cinématographique « Clara et moi » qui révèle déjà son grand intérêt pour le grand écran. D'ailleurs la même année, le chanteur apparaît dans le film de Lætitia Masson « Pourquoi (pas) le Brésil ».

Mais il s'agit juste d'un premier essai au cinéma car pour l'instant les activités musicales passent en premier pour Benjamin Biolay.

En effet, en mars 2005, le chanteur publie le recueil de chansons personnelles « À l'origine » qui voit l'introduction de guitares brûlantes dans sa musique. L'année d'après, l'auteur-compositeur offre sa plume à Élodie Frégé et réalise l'album « Le jeu des 7 erreurs » pour la chanteuse.

Vers la fin de l'année, il travaille de concert avec Françoise Hardy dans la composition et la réalisation de l'opus « Parenthèses... » de celle-ci. En 2007, l'artiste lance « Trash yéyé » son nouvel opus au style désinvolte de Serge Gainsbourg .

La même année, il est à l'affiche du film de Vincent Dietschy « Didine » dans lequel il joue le rôle de François. En 2008, il apparaît dans trois autres productions. Il incarne Tony dans le téléfilm « Sang froid » de Sylvie Verheyde. Puis, il figure dans le court-métrage « C'est pour quand ? » de Katia Lewkowicz.

Notons qu'il apparaît également au grand écran en jouant aux pères de famille dans le film de Sylvie Verheyde « Stella ». Ce rôle lui a permis d'être nominé au César du meilleur acteur dans un second rôle en 2009 où il figure encore sur le casting du film de Franck Richard « La meute ».

En 2011, Benjamin Biolay tient le rôle principal dans la comédie Pourquoi tu pleures ? Il sort un album en juin, inspiré du long-métrage.


Les dernières actus de Benjamin Biolay

Ses photos