Biographie Big Mountain

Big Mountain Né(e) le 30 novembre 1990 (26 ans)

Sa biographie

Les débuts

Véhiculant la musique jamaïcaine aux Etats-Unis et en Europe , Big Mountain se forme à San Diego. Depuis sa création au milieu des années 1980, le groupe arbore de nombreuses appellations commençant par Shiloh pour adopter finalement cel le de Big Mountain .

La formation s'articule autour du chanteur Joaquin "Quino" McWhinney qui joue également de la guitare. Les autres membres du groupe sont alors le guitariste Jérôme Cruz, Manfred Reinke qui est aux claviers, les deux batteurs Lance Rhodes et Gregory Blakney, et Lynn Copeland à la basse.

Sous le label Quality, le premier album de Big Mountain voit le jour en 1992 et s'intitule « Wake up ». Un premier single paraît, « Touch my light », générant un succès dès le début de l'année 1993 avec une 51e place aux Etats-Unis.

En ces débuts, Big Mountain vit de nombreux changements dans son line-up accueillant ainsi Tony Chin, ancien membre du groupe de Peter Tosh , à la batterie, Michael Hyde aux claviers ou encore James McWhinney aux percussions.


« Baby, I love your way »

Accueillant plus tard le claviériste Billy Stoll dans ses rangs, Big Mountain travaille sur son second album d'où sera extrait son plus grand succès.

Sorti en 1994, le hit « Baby, I love your way » sera en effet issu de l'album « Unity » paru sous le label Giant. A l'origine, la chanson fut une demande de Ron Affair qui voulait la faire figurer sur la bande son de son long-métrage « Reality bites ».

Grimpant à la seconde place des charts au Royaume-Uni et se retrouvant à la sixième place aux Etats-Unis, le hit single apporte la consécration au groupe de reggae américain.

Reprise du titre de Peter Frampton , le succès et l'engouement du public pour « Baby, I love your way » dépasse par la suite les frontières anglaises et américaines pour atteindre une envergure planétaire.

Poursuivant leur lancée, Big Mountain produit l'année suivante un troisième album titré « Resistance ». Ce dernier connaîtra également un certain succès, auprès du public anglais principalement.


De Reggae Sunsplash à Quinazo

Accédant désormais au statut de stars planétaires au milieu des années 1990, le groupe Big Mountain est alors sollicité pour participer aux festivals Reggae Sunsplash se déroulant au Jamaïque pour l'édition de 1994 et 1995.

Deux ans plus tard, en 1997, le groupe sort l'album «