Sa biographie

Jeunesse de BirdPaula

BirdPaula voit le jour aux États-Unis dans le Tennessee, région où elle demeure pendant une grande partie de son adolescence. Issue d'une famille très portée sur la musique, elle grandit au milieu de guitares et de pianos, bercée par les mélodies doucereuses de la country locale.

De son foyer à l'école en passant par l'église et les soirées entre amis, la jeune femme est entourée de musique. En grandissant elle apprend à apprécier la beauté les comédies musicales et découvre le gospel. Ses parents se séparent pourtant et BirdPaula se voit contrainte de quitter son Tennessee natal pour suivre sa mère à Chicago.

Loin d'apprécier le rythme effréné de la ville, la jeune fille se lance dans des études qui l'amèneront à passer deux années dans le Wisconsin. Son adolescence est parsemée de séjours divers en France, en Angleterre ainsi qu'en Espagne. Cette découverte d'un autre monde ainsi que d'autres cultures lui permet de développer une aptitude particulière à s'adapter partout où le destin la mène.


Parcours d'une troubadour dans l'âme

BirdPaula décide par la suite de s'installer à New York où elle débute une belle carrière de mannequin professionnel. Ce métier lui offre de fréquenter la jet set de la ville et lui ouvre les portes du milieu artistique.

Une rencontre marquante avec Jimi Hendrix pousse BirdPaula à renouer avec ses premiers amours pour la musique. Sans pour autant se lancer dans une carrière professionnelle, elle commence à écrire ses propres morceaux. Un séjour à Londres, quelques temps plus tard, met le rocker Marc Bolan sur sa route.

Encouragée par la star, BirdPaula se produit devant ses amis et dans quelques soirées privées. Nous sommes alors dans les années 1980. Alors connue sous son nom de naissance Paula Moore, BirdPaula vit un bref mais grand succès grâce à son titre « Valparaiso » en 1983.

En plus de sa vie de famille, la jeune femme se dévoue à part entière à la composition de ses chansons avec une prédilection pour le piano. Durant ces années, elle se met également à la peinture. Dans les années 2000, encourageant sa mère, le chanteur du groupe Jackson & His Computer Band lui propose un duo sur « Radio caca » issu de l'album « Smash ».

En 2005, cette collaboration attire l'attention de Marc Collin, célèbre producteur associé au label Nouvelle Vague. Si l'album qui sort quelques temps plus tard, en 2007 n'engendre guère de succès, il permet à BirdPaula d'apprécier pleinement l'univers de la musique professionnelle.


« Give in to love » ou la révélation

Après cette première expérience, BirdPaula apporte encore plus d'application à l'écriture de ses chansons et finit par attirer l'attention de la maison Umusic en fin 2008. Des collaborations infructueuses la pousseront pourtant à partir pour entrer chez Polydor.

Des années d'errance artistique s'écoulent alors jusqu'au milieu 2009, période marquée par le début de son association avec Renaud Létang. Fort de sa réputation immaculée de producteur, le coach français décide de faire de BirdPaula sa nouvelle star.

Après de longs mois passés en studio d'enregistrement à peaufiner ses morceaux, la chanteuse sort finalement « Give in to love » en début 2010. L'album est nuancé de nombreuses influences allant de la world music au gospel en passant par la country.

Véritable condensé de talent, le disque marque la renaissance de la chanteuse. En 13 titres, BirdPaula emporte ses auditeurs dans un monde de douceur et de mélancolie qui ne manque pas de toucher. « Diamonds to light », « Give in to love », « Take the sway train » ou encore « Picnic party » plongent les fans dans un univers musical à part qui promet de remporter un franc succès.


Les dernières actus de BirdPaula

Ses vidéos

Ses photos