Biographie Black Box

Black Box Né(e) le 30 novembre 1988 (28 ans)

Sa biographie

« Ride on time », le coup d'éclat

Le coup d'éclat pour les Black Box arrive en 1989 avec le single retentissant « Ride on time ». Cette pièce n'est autre que la reprise du célèbre morceau de Loleatta Holloway intitulé « Love sensation », une production de l'américain Dan Hartman .

Le succès de « Ride on time » se répand immédiat dans différentes parties du globe. D'ailleurs la chanson est tout de suite classée numéro un des charts dans de nombreux pays.

Seulement la victoire des Black Box est assombrie par les difficultés entraînées par l'utilisation illéga le de « Love sensation » que Daniele Davoli, Valerio Semplici et Corrado Rivari ont repris. Le groupe subira alors un procès tel qu'une nouvelle version du morceau sera réalisée avec comme interprète la chanteuse Heather Small qui deviendra plus tard la voix des M People.

Peu de temps après le bruyant « Ride on time », un deuxième single plus ou moins similaire intitulé « I don't know anybody else » est dans les bacs.

Le visage de ce projet n'est autre que le mannequin d'origine guadeloupéenne Katrin Quinol que le tri o de s Black Box a rencontré un soir dans une discothèque.


« Dreamland », l'opus à succès

Depuis, Katrin Quinol continue à apparaître sur toutes les pochettes et les posters des Black Box. Mais en réalité, c'est la chanteuse Martha Wash, membre du duo Two Tons Of Fun et choriste de Sylvester qui sera à l'origine des gros succès du groupe.

C'est en effet elle qui enregistre le fameux morceau « It's raining men » qui sera repris des années plus tard par Geri Halliwell des Spice Girls. Succès planétaire, cette pièce connaîtra plusieurs versions remix.

En 1990, le premier opus du groupe « Dreamland » est dans les bacs. Parmi les morceaux, on retrouve le single « Everybody everybody » qui arrive à la sixième position du chart irlandais, 8ème du chart américain et classé dans le Top 20 du classement britannique.

On retrouve également le titre « Fantasy », une reprise de Earth Wind & Fire qui grimpe à la 3ème place des classements irlandais et australien. Plus tard, deux autres pièces de l'album « Strike it up » et « Open your eyes » feront également un gros carton en Europe .

Entre temps, un autre opus du groupe intitulé « 2+2 » est édité en France et l'opus « Remixland » est publié. Ces deux recueils sont suivis par l'album « Mixed up ! » en 1991.


De l'opus « Positive vibration » au single « Ride on time 20th »

L'année 1992 marque une année difficile pour la musique dance devant le succès de la techno et les Black Box changent de tactique.

Figurant toujours parmi les grands noms de ladite Spaghetti House, le collectif se limite à la réalisation de singles de bonne qualité pouvant intéresser les DJs et le public des discothèques. Toutefois, le succès commercial connu précédemment ne sera plus au rendez-vous.

En 1995, les Black Box sortent leur opus « Positive vibration ». Entre temps, la chanteuse Charvoni fait son entrée dans le groupe. El le de vient alors la voix officiel le de s Black Box.

En 1997, le collectif enchaîne avec les singles « Native new yorker » qui est une reprise de Odyssey et « Fall into my love ». L'année d'après, les musiciens publient l'album « Hits & mixes » avant de se séparer.

Au cours du troisième millénaire, différents singles de remix du groupe apparaîtront. Citons entre autres « Everybody everybody » paru en 2002, « Ride on time » en 2003, « I don't know anybody else » et « Ride on time 20th » en 2009.