Biographie Caecilie

Caecilie Norby Né(e) le 30 novembre 1964 (52 ans)

Sa biographie

Les années 1980, les débuts

Caecilie Norby a toujours été plongée dans le monde de la musique. Ses parents évoluent en effet tout deux dans cet univers, son père étant musicien tandis que sa mère est soprano à l’opéra.

Sa carrière dans le monde de la musique démarre en 1982 lorsqu’elle crée le groupe Street Beat au sein duquel elle occupe le poste de chanteuse pendant près de deux ans.

A partir de 1983, elle intègre un autre groupe nommé Frontline et participe à deux prestigieux albums intitulés respectivement « Frontline » et « Frontlife ». Ces derniers valent à Caecilie Norby de recevoir le prix Ben Webster et se voit attribuer le titre de soliste de l’année 1984.

En 1985, elle collabore avec Nina Forsberg au sein du groupe One Two. Jusqu’en 1993, elle est présente sur trois albums intitulés « Hvide Logne », « One Two » et « Getting better ». Ce dernier opus a été commercialisé à 250 000 exemplaires au Danemark.


Les années 1990

Pendant cette décennie, Caecilie Norby participe en tant que soprano, aux côtés de sa mère, à l’œuvre composé par son père intitulé « Concerto for two sopranos ».

A partir de 1994, la chanteuse débute une carrière en tant que soliste et collabore avec des prestigieux orchestres européens et américains. En 1995, Caecilie Norby sort un opus éponyme qui compte parmi les meilleurs albums sélectionnés par le magazine Jazzspecial. Il se vendra à environ 60 000 exemplaires.

« My corner of the sky » sorti en 1996, vaut à la chanteuse d’être considérée comme étant l’une des figures mondiales du jazz de l’année.

En 1999,  l'artiste propose un nouvel opus intitulé « Queen of bad excuses » dont 95% de la musique et des paroles sont créés par la chanteuse elle-même.


Les années 2000

Caecilie Norby sort son quatrième album en 2002. « First conversation » rencontre un franc succès et le disque s’écoule rapidement. Il se vend à plus de 40 000 exemplaires.

Une année plus tard, la chanteuse propose un album live intitulé « London – Paris » qui reçoit une belle critique. Disque d’or, il se vend à 25 000 exemplaires au Danemark.

Au mois de septembre 2005, Caecilie Norby sort un nouvel album intitulé « Slow fruit » dont elle assure la totalité de la composition et de l’écriture. Elle travaille alors pour la première fois avec Curtis Stigers, un chanteur et saxophoniste de talent.

En 2007, la chanteuse propose un nouvel intitulé « I had a ball » enregistré sous le label Copenhagen Records. Actuellement, Caecilie Norby est en tournée dans le monde entier.

Parallèlement, elle caresse le projet de rendre hommage à Johnny Cash et solliciter, dans ce cadre, des talentueux musiciens scandinaves.