Sa biographie

Calogero Joseph Salvatore Maurici, connu sous le nom de Calogero, naît le 30 juillet 1971 près de Grenoble. C'est à Échirolles, plus précisément, qu'il grandit, entouré de sa famille. Issu de parents siciliens, il reçoit la nationalité française quelques années plus tard, alors qu'il est âgé de 23 ans. Aujourd'hui, il est reconnu pour ses nombreux albums à succès et ses chansons qui résonnent dans tous les esprits.

Des débuts en groupe

Dès son jeune âge, Calogero s'intéresse à la musique et apprend différents instruments, notamment la flûte et la guitare. À l'adolescence, il décide de former son premier groupe, accompagné de ses deux frères. Avec Gioacchina et Francis, il forme donc Les Charts. Après quelques essais professionnels en tant qu'apprenti plombier et apprenti boucher, il décide de prendre la route avec son groupe pour jouer de scène en scène. Vers la fin des années 1980, Les Charts sont remarqués par leur premier producteur ainsi que par France Gall. Ces rencontres débouchent sur la signature d'un premier contrat en 1988. Dès lors, plusieurs albums s'enchaînent : "L'océan sans fond", "Notre monde à nous", "Hannibal", "Acte I", puis "Changer". Après un franc succès, le groupe décide de se séparer à la fin des années 1990.

Une carrière solo exceptionnelle

Calogero se lance alors dans une carrière solo qui sera rythmée par quelques grands succès. En 1999 sort "Au milieu des autres", produit par un label indépendant, RAPAS. Calogero est déjà soutenu par de grandes figures de la scène française comme Zazie et Pascal Obispo. Ce dernier lui offre d'ailleurs une place sur scène, pendant quelques-unes de ses premières parties. En 2002, Calogero revient plus fort que jamais avec un second album, "Calogero". L'artiste rencontre un franc succès, notamment grâce à son célèbre tube "En apesanteur". Seulement deux années plus tard, il revient avec "3", un troisième album qui tient ses promesses puisqu'il affiche encore quelques grands succès comme "Si seulement je pouvais lui manquer" ou "Face à la mer", en duo avec le rappeur Passi. Cet album sera vendu à plus d'un million d'exemplaires et lui permettra de remporter le titre de meilleur artiste masculin lors de la 19e cérémonie des Victoires de la musique. Après une légère perte de vitesse en 2007, Calogero revient en 2009 avec "L'Embellie", puis en 2014 avec "Les Feux d'artifice", deux albums à succès.

Un style qui se démarque

On ne peut que souligner le style unique de Calogero, qui évolue à travers des sonorités pop rock teintées d'influences diverses. Barbara, les Cure ou encore les Who font partie de ses inspirations. Les Beatles et particulièrement Paul McCartney ont également largement influencé la palette musicale de l'artiste. Calogero reprendra d'ailleurs le morceau "Live and let die", dans son album "Live 1.0". Au fil des années, il se détache progressivement des sonorités synthétiques pour revenir vers un rock plus poignant. Au cours de sa carrière, il a confié l'écriture de ses textes à quelques pointures comme Françoise Hardy, Raphael, Dominique A, Marc Lavoine ou encore Jean-Jacques Goldman. Engagé, Calogero se montre également impliqué dans différentes causes. On le retrouve notamment dans la troupe des Enfoirés.

Les dernières actus des Calogero

Ses vidéos

Ses photos