Biographie Camille

Camille Dalmais Né(e) le 10 mars 1978 (38 ans)

Sa biographie

Les débuts de l’artiste

Camille Dalmais voit le jour  le 10 mars 1978 à Paris.
Depuis toujours la jeune fille, baigne dans un milieu très artistique. En effet, son père, musicien, s’illustre également dans la composition de chansons. Suite à un concert de Ray Charles , l’adolescente  se fascine pour la scène.

Dès lors, Camille se voit déjà danseuse, chanteuse ou encore comédienne.  
À 16 ans, elle chante pour la première lors d’un mariage. Sa composition s’intitule « Un homme déserté », une chanson écrite avec des amis.

Cependant l’artiste pense également à ses études, brillante, elle obtient le diplôme de Science-Po. Pour son stage de fin d’étude, elle enregistre son disque « Sac de filles ». Désirant enrichir sa musique, l’interprète suit des cours de chant et fréquente des clubs de jazz. C’est ensuite lors d’une émission télévisée de Jean-Louis Murat , qu’elle est repérée.


Les premiers disques


En 2001, elle apparaît dans « Les morsures de l’aube » d’Antoine de Caunes. L’interprète participe également à la bande originale, notamment avec le titre : « La vie la nuit ».

Un an plus tard, Camille sort son album « Sac de Filles ». Les deux singles extraits sont « Le sac des filles » et « Demeure d’un ciel ». L’opus qui s’écoule à plus de  30. 000 exemplaires, rencontre un succès critique.

L’artiste qui collabore à de nombreux albums devient la nouvelle étoile de la chanson française. Tout naturellement, elle sort en 2005 son nouveau disque : « Le fil ». Ce second album, contient notamment le titre « Ta douleur » qui envahi les ondes. La nouvelle création de la chanteuse se vend à plus de 150. 000 copies.

À cet opus, participe Sly, du groupe Saïan Supa Crew, Martin Gamet à la contrebasse, et Matthew Ker aux machines et à l’accordéon, sa musique oscille entre influences africaines ou encore américaines.


« Le fil »

C’est sur scène, que Camille peut faire éclater tout son talent. C’est donc pour le plus grand plaisir des fans que la chanteuse se produit plus d’une centaine de fois sur les scènes françaises, puis européennes et internationales comme à Montréal.

Le nouveau phénomène de la musique française, reçoit en  2006 deux victoires de la musique : une pour : « Le fil » sacré album révélation de l’année et une pour groupe ou artiste révélation scène de l’année.

Plus tard, l’interprète s’illustre avec « Live au Trianon », enregistré dans la petite salle parisienne. La talentueuse chanteuse ne s’arrête plus. Elle joue à guichets fermés, elle se lance à la conquête de l’Amérique latine, de l’Europe puis de l’Amérique du nord.


« Music hole »

En 2007, Camille s’investie dans un nouveau projet très spirituel. En effet, elle s’illustre avec une série de chants chrétiens, juifs, musulmans, taoïstes…Toutes ses créations se retrouvent lors d’ un spectacle qu’elle joue tout l’été, dans de nombreuses villes françaises.

À la fin de l’année, l’artiste prépare un nouvel album, « Music hole ». L’opus sort en avril 2008. Toujours accompagnée de la même équipe, elle offre des morceaux interprétés dans la langue de Shakespeare.

L’année suivante, Camille reçoit une nouvelle victoire de la musique à savoir celle de l’artiste interprète féminine de l'année.


Les dernières actus de Camille

Ses photos