Biographie Chris Isaak

Christopher Joseph Isaak Né(e) le 26 juin 1956 (60 ans)

Sa biographie

Les débuts

Christophe r Joseph Isaak naît le 26 juin 1956 à Stockton (Etats-Unis).
Issu d'une famille modeste, Christophe r Joseph Isaak grandit entouré de ses parents et de ses deux frères aînés, Nick et Jeff.   

Diplômé en communication art et anglais,Chris Isaak se lance également dans une carrière de boxeur semi-professionnel.
 
A sa sortie de fac,Chris Isaak devient le fondateur du groupe Silverstone, avec James Calvin Wilsey (guitare), Rowland Salley (basse) et Kenney Dale Johnson (batterie).
Pour la petite histoire, le nom, Silverstone, provient du nom de sa toute première guitare.


Silverstone se fait repéré


Avec sa formation, Chris Isaak se produit dans des clubs de San Francisco.
Après de nombreuses années, le groupe est repéré par le label Warner Bros, et c’est ainsi qu’en 1985, l’album « Silverstone » voit le jour.

Les titres du chanteur, ne marquent pas les mémoires américaines. En revanche, dans l’hexagone l’artiste est plébiscité par le public à la faveur de l’album, « Chris Issak ». Le single,
«Blue Hotel », se hisse en tête des classements.

Aux Etats-Unis, son évolution est plus complexe. Il faut attendre que David Lynch le sollicite  pour la bande originale de son film « Sailor et Lula » pour que tout change.
En effet, les titres « Blue Spanish Sky » et surtout « Wicked Game », extrait du disque «Heart Shaped World », propulse littéralement Chris Isaak sur le devant de la scène.
Cet album voit d’ailleurs le titre, « Kings of the highway », devenir la musique d’une publicité française pour des produits laitiers.


Chris Isaak conquière la scène mondiale


Dès lors, Chris Isaak cumule les succès, notamment « San Fransisco day » (1993) extrait de l’album éponyme ou encore de l’opus « Forever blue » (1995).  
Fan d’Elvis Presley et deRoy Orbison , il participe à nouveau à de nombreuses B.O de films, notamment avec la chanson, « Baby did a bad bad thing », extraite de l’album « Forever blue » qui illustre la dernière œuvre de Stanley Kubrick, « Eyes Wide Shut » (1999).

Chris Isaak montre d’ailleurs ses talents d’acteur lors de ses passages dans : « Le Silence des Agneaux » de Jonathan Demme (1990), « Twin peaks-fire walk with me » de David Lynch (1992) ou encore « Little Buddha » (1993) de Bernardo Bertolucci.

Dans les années 2000, le chanteur signe des disques comme : « Always got tonight »(2002), « Christmas » (2004) ou plus récemment « Mr. Lucky »(2009).