Sa biographie

Connu au départ pour son personnage au sein de la comédie musicale "Le Roi Soleil", Christophe Maé a su conquérir le public. Il s'est depuis imposé comme l'un des artistes français les plus influents.

Le début d'une longue aventure

Né le 16 octobre 1975 dans le Vaucluse, Christophe Martichon, plus connu sous le nom de Christophe Maé, ne se destine pas immédiatement à une carrière dans la musique. Malgré tout, dès son plus jeune âge, il est bercé par le jazz grâce à l'influence de son père. Alors qu'il n'a que 6 ans, il débute l'apprentissage du violon et de la batterie. Christophe Maé se passionne aussi pour le sport. Vers l'âge de 16 ans, il doit finalement renoncer au tennis et au ski à cause d'une polyarthrite. Durant son adolescence, il découvre l'harmonica et la guitare, et se prend d'affection pour ces nouveaux instruments, notamment grâce au travail de Stevie Wonder et de Bob Marley. Ces deux figures de la musique font encore partie de ses inspirations, aujourd'hui. Bien que titulaire d’un diplôme en pâtisserie, Christophe Maé renonce à la carrière à laquelle il semblait destiné, et quitte la boulangerie familiale dans laquelle il exerçait. Peu avant ses 20 ans, il se produit déjà dans quelques bars et stations balnéaires, ainsi qu'à travers des galas de reggae, de soul et de blues. Alors qu'il a 22 ans, il participe à l'émission "Graines de stars". Durant la même période, on le retrouve en première partie d'artistes comme Cher ou encore Jonatan Cerrada. Il est également choisi pour chanter "Back to Bornville" dans le film de Kad et Olivier "Mais qui a tué Pamela Rose ?". En 2005, son parcours musical prend un nouveau tournant puisqu'il est repéré par Olivier Schultheis, puis par Dove Attia qui lui propose de participer au casting de la comédie musicale "Le Roi Soleil". Il interprétera le frère du roi. Grâce à cette tournée, il rencontre de nombreux artistes comme Zazie, et se voit récompensé aux NRJ Music Awards, en 2006.

En route vers le succès

En mars 2007 naît le premier album de Christophe Maé : "Mon paradis". On y retrouve des titres phares comme "On s'attache", "Ça fait mal", ou encore "Belle demoiselle". L'album rencontre un véritable succès avec 1,6 million d'exemplaires vendus, et devient rapidement disque de diamant. La tournée qui suit affiche complet, ce qui lui permet de poursuivre sur de plus grosses scènes. Durant cette période, il prend également place au sein de la troupe des Enfoirés. On le retrouve aussi aux NRJ Music Awards, puis aux Victoires de la musique, où il sera d'ailleurs récompensé par les titres d’artiste masculin de l'année, de chanson de l'année et de révélation du public. En 2008, il publie "Comme à la maison", un album live acoustique. Le DVD du même nom rencontrera, lui aussi, un franc succès. En 2009, il assure la première partie de la tournée de Johnny Hallyday, à qui il a d'ailleurs écrit une chanson, "Étreintes fatales".

Un artiste qui ne fait que grandir

En mars 2010, l'album "On trace la route" ne déroge pas à la règle et reçoit, lui aussi, l'approbation du public, avec des titres comme "Dingue dingue dingue" ou "Je me lâche". La même année, il se lance dans une nouvelle tournée en France, mais aussi en Suisse et en Allemagne. Le ministre de la Culture le récompense également, en le nommant chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres. En 2011, Christophe Maé se classe en tête des charts après la sortie de "On trace la route - live". Deux ans plus tard, l'artiste revient avec l'album "Je veux du bonheur". Une absence qui n'entrave en rien son succès, puisque ce nouvel opus sera certifié triple platine. En février 2016, la sortie du titre "Tombé sous le charme" annonce l'arrivée d'un nouvel album, "L'Attrape-rêve".

Les dernières actus des Christophe Maé

Ses vidéos

Ses photos