Christophe Maé : 5 faits inconnus sur le chanteur

Christophe Maé s'est fait connaître grâce au succès de la comédie musicale « Le Roi Soleil » avant d'enchaîner les albums à succès l'imposant comme une référence de la nouvelle chanson française. Voici 5 éléments à savoir sur le chanteur.

Christophe Maé rêvait d’être un sportif de haut niveau

Christophe Maé sait très jeune qu'il veut faire carrière dans la musique, qu'il pratique dès son plus jeune âge aux côtés de son père, artiste amateur. Cependant, le sport est également l'une des passions du jeune Christophe, très attiré par le ski et le tennis. Malheureusement, dès ses 16 ans, il doit arrêter en raison d'une polyarthrite chronique qui l'immobilise. Ce n'est pas une carrière de sportif professionnelle qui se brise mais une épreuve pour l'adolescent qui va alors complètement se mettre à la musique et apprendre à jouer de nouveaux instruments.

Christophe Maé a été pâtissier

Christophe Maé veut faire de la musique sa vie. Néanmoins, les premiers pas du jeune Christophe dans la vie active ne se font pas sur une scène mais dans la boulangerie familiale de Carpentras, tenue par son père. Christophe Maé se prépare alors à devenir pâtissier avec le CAP comme objectif. Il n'en sera rien puisque la future star de la chanson française quitte cette voie pour partir jouer dans les rues, dans des villes de la Côte d'Azur dont Saint-Tropez.

Christophe Maé : le musicien des grandes stars

Avant d'éclore complètement aux yeux du grand public en 2005-2006 grâce à la comédie musicale « Le Roi Soleil », de Kamel Ouali, aux côtés d'Emmanuel Moire, Christophe Maé a déjà de nombreuses années de musique derrière lui. S'il apparaît notamment dans l'émission de M6 « Graines de star » en 2002 en reprenant « Virtual Insanity » (1996) de Jamiroquaï, il fera également les premières parties de chanteurs prestigieux tels que Cher ou Seal. Celui qui a connu un grand succès avec l'album « Je veux du bonheur », certifié disque de diamant , a pu parfaire sa présence scénique.

Il a été repéré par Dove Attia en Corse

Christophe Maé le reconnaît bien volontiers, c'est la rencontre avec le producteur Dove Attia qui a tout changé à l'été 2004. La scène se passe dans un piano bar de Bonifacio, la voluptueuse cité du sud de la Corse où Maé chante tous les étés depuis plusieurs années. Les pianos bars constituent d'ailleurs plus de 10 ans de la vie d'artiste du chanteur de « On s'attache » (2007). Cette année-là, alors que Dove Attia l'a déjà aperçu à plusieurs reprises, il est fasciné par l'artiste qui parvient aisément à capter la foule. Il lui propose alors de rejoindre l'aventure du « Roi Soleil ». La suite est connue de tous. Quelques années plus tard, Christophe Maé effectuera un retour aux sources émouvantsur la scène qui l’a vu commencer.

Christophe Maé a chanté avec l'une de ses idoles

Plusieurs artistes sont, pour Christophe Maé, des modèles et des sources d’inspiration. Parmi eux l’on retrouve Bob Marley, à qui le chanteur rend hommage dans le morceau « Mon père spirituel » dans l'album « Mon Paradis »(2007), ou encore Stevie Wonder. L'Américain Ben Harper fait également partie de ceux-là et Christophe Maé a pu réaliser son rêve de chanter en duo avec lui, en mai 2016. Ensemble, ils ont repris et improvisé le morceau « Don’t Look Twice » (2013) de Ben Harper. Un véritable moment de magie.

Christophe Maé - Les dernières actus