David Guetta a de l'or dans ses platines

Le DJ David Guetta fait de l'or avec ses platines grâce, entre autres, à son Love Is Gone. Ce méga-tube de David Guetta a même dépassé, en 2008, Relax, Take It Easy, de Mika, et surclassé Double Je, de Christophe Willem. Pour une fois que la note rapporte...

David Guetta © Gala
Love Is Gone signifie l'"amour s'est enfui". Et malheureux en amour, heureux en affaire, puisque le morceau du DJ-star David Guetta est l'oeuvre musicale qui a généré le plus de droits en 2008 en France, selon le très officiel bilan de la Sacem.

Né le 67 novembre 1976, ce sémillant quadra a en effet fait le carton de l'année passée en distançant des machine de guerre à tubes tels que le phénomène Mika, qui a pourtant squatté les charts avec sa voix très haut perchée et son Relax, Take It Easy, conseil de zénitude qui a occupé les ondes radios, les émissions de télé et sans doute même pour certains la sonnerie de portable de votre voisine de bureau. Mais on lui pardonne, l'Américano-Libanais le vaut bien. En troisième position de ce classement de la Sacem, une tessiture du même registre suit : il s'agit de Christophe Willem et son Double Je, jeu de mots.

Mais comme c'est dans les vieux pots que l'on trouve souvent les recettes éternelles, le répertoire de Claude François galope sans complexe dans le sillage des jeunots avec, devinez... Comme D'Habitude du regretté Claude François qui est encore le morceau le plus exporté !

Car il s'agit avant tout d'une affaire d'argent. Ces palmarès, en France comme à l'étranger, sont en effet fondés sur la répartition, en 2008, des droits d'auteur relatifs à des oeuvres diffusées ou reproduites en 2007. Seule fausse note pour les petits curieux que nous sommes, la Sacem n'a pas divulgué le montant de ces droits.

On peut en revanche se consoler avec quelques autres palmarès, dont celui de la scène, catégorie où la quinqua Madonna s'est octroyé le le plus de droits d'auteur l'an passé... juste devant Christophe Maé, Céline Dion et les inusables yéyés d'Age Tendre Et Tête De Bois. Et là encore, c'est une amusante surprise et une belle claque à ceux qui criaient aux ringards !

J.-F.T.

Christophe Willem - Les dernières actus