Biographie Clarika

Claire Keszei Né(e) le 3 février 1967 (49 ans)

Sa biographie

« J'attendrai pas cent ans »

L'aventure de Clarika commence vers le début des années 90 lorsque son chemin croise celui de Jean-Jacques Nyssen, un musicien et chanteur belge. Amoureux de la même musique, les deux artistes décident de poursuivre leur carrière ensemble et de fonder leur propre groupe.

Clarika et Jean-Jacques Nyssen se plongent ainsi dans un bain de compositions et après plusieurs cassettes et maquettes dévoilées, ils réussissent à attirer l'attention de François Hadji-Lazaro, le directeur du label Boucherie Production.

Celui-ci fait alors signer la chanteuse et, en 1993, le premier album de Clarika, « J'attendrai pas cent ans », voit le jour. Produit par Chantons sous la truie, un nouveau label de François Hadji-Lazaro même, ce premier opus dévoi le de s titres inspirés, mélanges de poésie et de musique, fusions d'amour et d'ironie.

Car fille du poète Istvan Keszei, Clarika se démarque par ses textes profonds et réalistes. Les chansons de ce premier album, si l'on ne cite que « Tu dors tout l'temps », ou encore « Un peu bizarre » en témoignent largement.

Une singularité artistique qui permet automatiquement à la chanteuse de s'identifier sur le plateau musical français. Lors des Francofolies de La Rochel le de 1993, la chanteuse va notamment se dépasser sur scène et va confirmer son statut d'artiste.


Au summum

Concerts après concerts, Clarika commence réellement à attirer l'attention. Ses prestations live réussies sur la scène française, notamment au Lucernaire et au Sentier des Halles, qui mettent à l'honneur le titre « Tu dors tout l'temps », la propulsent facilement au coeur des acclamations.

Les maisons de disques de renom se retrouvent également conquises par les inspirations de la chanteuse et vers la fin de l'année 1990, la belle brune signe chez Sony. Cette nouvelle signature permet à Clarika de franchir un nouveau pas.

En 1997, le de uxième album de la chanteuse « Ça s'peut pas » sort ainsi dans les bacs. Produit par Dominique Blanc-Francard, l'opus dévoi le de s rimes moins acides, avec des histoires d'amour à la clé.

Si l'on ne cite que les textes minutieusement choisis de « Non, ça s'peut pas », ou encore « Beau comme garçon », des chansons qui vont permettre à Clarika de sortir encore une fois du rang et en 1998, le prix Félix Leclerc du meilleur jeune auteur lui est attribué au festival des Francofolies.

Entraînée par les vagues du succès, Clarika enregistre ensuite un duo intitulé « L'océan des possibles » avec le chanteur Michel Jonasz et ne tardera pas non plus à sortir un troisième album.

Celui-ci, baptisé « La fille, tu sais » fera sa sortie en 2001 chez Universal Licensing Music.


Une gloire intarissable

Huit ans de carrière et huit ans de succès, il n'est pas question pour Clarika de faire marche arrière. En 2005, elle décide ainsi de sortir un nouvel album qu'elle baptise « Joker ».

Toujours sorti chez Universal Licensing Music, l'opus dévoile 11 titres inédits dont « Joker » même, « Ne me de mande pas », ou encore « Je mens ». « Joker » reprend également le duo « L'océan des possibles » avec Michel Jonasz , ainsi que « Non, ça s'peut pas », interprété avec Bernard Lavilliers .

Donnant encore une fois rendez-vous au succès, « Joker » va permettre à Clarika d'entamer une véritable tournée en France, dont particulièrement à Paris où elle va enflammer la scène de l'Olympia en octobre 2006.

Elle va également se produire à La Cigale au cours de la même année, ainsi que sur plusieurs autres scènes parisiennes, après avoir assuré la première partie de Bernard Lavilliers en 2005.

Étouffée par les dates de concerts, Clarika s'éloigne cependant des studios. Elle compte pourtant sortir un nouvel opus, mais c'est seulement quelques années plus tard, en 2009, que son projet se concrétise.

Intitulé « Moi en mieux », ce cinquième opus se retrouve dans les bacs le 16 mars 2009. Avec le single « Bien mérité » à l'honneur, il permet une nouvelle fois à Clarika de débarquer sur le tapis rouge, avec une grande tournée 2010 à la clé.