Biographie Coolio

Artis Leon Ivey Jr Né(e) le 1 août 1963 (53 ans)

Sa biographie

Des débuts timides

Dès son enfance, Artis Ivey affiche un penchant pour la musique. Adolescent, il en fait voir de toutes les couleurs à ses parents. Durant cette période, il passe ses journées à traîner avec un gang dont il n'était néanmoins pas officiellement membre.

Les activités illégales – le plus souvent des vols auxquels il participe – lui valent d'effectuer des séjours de quelques mois derrière les barreaux. A cette même époque, les auditeurs de KDAY, une station de radi o de Los Angeles, ont l'occasion d'entendre régulièrement Coolio révélant une facette de ses innombrables talents.

Celui-ci compte alors parmi les invités récurrent de la chaîne. Alors qu'une belle carrière musicale se profile à l'horizon, Coolio est sur la mauvaise pente. Parce qu'il décide de devenir un dealer de crack, sa carrière ne prendra pas – encore – son envol.

Après une cure de désintoxication, le jeune homme enchaîne des « petits boulots ». Pendant les années 1980, il travaille même en tant que pompier pour sauver les forêts de la Californie. Au fil du temps, il finit par s'assagir et s'investit plus dans le monde de la musique.

Au début des années 1990, il rejoint le groupe WC & the Maad Circle regroupant WC, DJ Crazy Toones, Sir Jinx et Coolio bien sûr. Il n'attendra pourtant pas longtemps pour quitter la formation et s'envoler en solo.

En 1994, il dévoile son tout premier opus intitulé « It takes a thief ».


Carrière dans le monde de la musique

« It takes a thief » marque le début de la carrière de Coolio dans la cour des grands. L'album rencontre un franc succès et accède au top 10 des charts. Deux singles sont tirés de cet opus dont « Fantastic voyage » qui devient un hit.

Il atteint la seconde place aux meilleures ventes de singles dans la catégorie Rap et est choisi par le magazine Rolling Stone comme étant l'un des trois tubes de l'année 1994.

En 1995, c'est la consécration. C'est effectivement cette année que Coolio dévoile son deuxième opus intitulé « Gangsta's paradise » qui est de loin le meilleur album produit par l'artiste. Celui-ci devient rapidement triple disque de platine et le doit surtout à sa chanson-phare « Gangsta's paradise » laquelle figure sur la BO du film « Esprits rebelles ».

Ce single restera plusieurs semaines en tête du classement Billboard et vaudra à Coolio de recevoir un Grammy Award.

Deux ans après le succès phénoménal de « Gangsta's paradise », le chanteur enchaîne les albums. « My soul » sort en 1997. Le single « C U when you get there » qui est inspiré de l'œuvre classique de Johann Pachelbel atteint la 12ème place au top 100 du Billboard.

« El Cool magnifico » sorti en 2002 et « The return of the gangsta » sorti en 2006 recevront toutefois un accueil mitigé.


À l'écran

En plus de son amour pour le rap, Coolio a fait plusieurs apparitions au petit comme au grand écran. Du côté de la télévision, il a participé à plusieurs émissions et séries télévisées. On l'a notamment vu dans « The bill » ou encore « Sabrina , l'apprentie sorcière » dans les années 1990.

En 2001, il a été invité à l'émission « Battre les geeks » dans laquelle il s'inclinera face à des talentueux « geeks ». Un an plus tard, il apparaît dans un épisode de la série « Charmed » dans lequel il se met dans la peau d'un démon.

Toujours en 2002, il participe à une version dédiée aux célébrités de « Fear factor ». En 2003, on le retrouve dans le film télévisé « Dracula 3000 » et dans la version longue de « Daredevil ». Un an après, il participe à une émission allemande intitulée Comeback Show dans laquelle il termine à la troisième place derrière Benjamin Boyce et Chris Norman.

En 2005, Coolio joue dans un autre film d'horreur intitulé « Pterodactyl ». En 2008, il partage sa passion pour la cuisine à travers « Cookin' with Coolio », une émission diffusée via Internet au cours de laquelle il présente des recettes du monde entier accommodées façon Coolio.

Le 2 janvier 2009, il participe à une émission de télé-réalité anglaise destinée aux people à savoir le « Celebrity Big Brother » aux côtés de Verne Troyer et de LaToya Jackson. Il ne manque pas d'attirer l'attention du fait de son franc-parler.

Invité par la chaîne de télévision britannique Channel Five au mois de février 2009, il y par le de l'actuel président des États-Unis et de son penchant pour l'équipe de basketball Lakers de Los Angeles.