Biographie Count Basic

Count Basic Né(e) le 30 novembre 1993 (23 ans)

Sa biographie

Autour de Peter Legat

Inconditionnel de la musique, dont singulièrement du jazz, Peter Legat débarque à Vienne en 1977 pour poursuivre son rêve d'artiste.

Après avoir suivi des études de jazz-guitare au Conservatoire de Vienne, il intègre le groupe Incognito vers le début des années 80. Période lors de laquelle il va se familiariser de plus en plus avec les facettes du jazz et se découvrir une passion dévouée pour l'acid et le smooth.

Inspiré, il décide alors de lancer son propre projet qu'il baptise Count Basic.

Voyant le jour en 1993, Count Basic démarre avec Peter Legat et quelques musiciens. C'est seulement une année plus tard, en 1994, qu'il sera rejoint par la chanteuse Kelli Sae. Cette arrivée va alors ouvrir la porte du succès au collectif.


« Life think it over »

Le premier album de Count Basic, intitulé « Life think it over » fait sa sortie en 1995. Avec le titre « All time high » à l'honneur, un morceau acid jazz fusionné de trip hop inhabituel, l'opus se démarque automatiquement de l'univers jazz et permet déjà à Count Basic de s'identifier sur le plateau musical.

Un succès qui sera également accompagné par celui de « So close », ainsi que de « ML in the sunshine ». Ce dernier dominant les charts internationaux, dont particulièrement les tops jazz américains.

« ML in the sunshine » parcourt également différents pays, si l'on ne cite que l'Angleterre ou la France. Un premier pas à succès pour le collectif.


Une référence en pop jazz

Après « Life think it over », Count Basic sort un deuxième album en 1996. Baptisé « Moving in the right direction », ce deuxième album est accentué sur une pop légèrement jazzy, avec une reprise de Maze, « Joy and pain », au premier plan.

Donnant encore une fois rendez-vous au succès, il sera suivi par un premier album live en 1997. Un troisième album studio « Trust your instincts » verra également le jour en 1999, suivi de « Bigger & brighter » en 2002.

Ce quatrième opus, avec le titre smooth jazz pop, « Maya », à l'honneur, suscitera facilement l'intérêt du public. Notamment celui des amateurs de R&B et de la pop jazzy qui, en 2007, recevront encore leur part de bonheur avec « Love & light ».