Biographie Diana Krall

Diana Jean Krall Né(e) le 16 novembre 1964 (52 ans)

Sa biographie

Révélations

Diana Jean Krall, de son nom complet grandit à Nanaimo, Canada auprès d'une famille passionnée de musique. En effet, Diana Krall est bercée durant son enfance par les disques de jazz de son père Jim Krall.

De plus, elle prend des cours de piano depuis l'âge de 4 ans, ce qui la permet d'intégrer plus tard, son premier groupe de jazz au collège. À l'âge de 17 ans, elle intègre le « Berklee College of Music » qui se trouve à Boston avec l’aide d’une bourse décernée par le Vancouver International Jazz Festival.

Durant la même période, alors qu'elle se produisait à Nanaimo, Diana Krall se fait remarquer par deux grands noms du jazz à savoir Jeff Hamilton et Ray Brown qui la persuadent d'entamer une carrière professionnelle.

C'est ainsi que la jeune pianiste débarque à Los Angeles et continue de se perfectionner au piano en compagnie de Jimmy Rowles.

Au début des années 90, Diana Krall déménage à New-York et met le projet d'enregistrer son premier album sur les rails.


Nominations aux Grammy Awards

En 1993, « Stepping out » voit enfin le jour avec une douzaine de titres. L’opus reprend les grand standards du jazz tels « I'm just a lucky so-and-so » ou « On the sunny side of the street » mais également un titre de sa composition « Jimmie ».

Cet album séduit le producteur Tommy LiPuma qui, à son tour collabore avec elle pour la sortie en 1995, du second album « Only Trust your Heart ».

La même année, elle rend hommage à Nat King Cole dans l'album « All for you: A dedication to the Nat King Cole Trio ». Avec des titres tels « Gee baby, ain't I good to you », « If I had you » ou encore « Deed I do », l'album est nommé aux Grammy Awards et reste pendant 70 semaines au classement du Billboard Jazz Chart.

Forte de ce succès, Diana Krall sort en 1997, son quatrième album avec le Trio of Krall. Ce dernier est composé de Diana Krall, du guitariste Russel Malone, et du contrebassiste Christian Mc Bride.

L'album est intitulé « Love scene » avec des titres comme « They can't take that away from me » ou « Garden in the rain ».

Deux ans plus tard, elle sort « When I look in your eyes » qui lui vaut d'être nommée une nouvelle fois aux Grammy Awards dans la catégorie album de l'année.

« The look of love » arrive en 2001 et atteint le top 10 du Billboard 200 et par la même occasion devient disque de platine.

Suite à une tournée mondiale, l'artiste sort en 2002 l'album « Live in Paris » enregistré lors de son passage dans la capitale française.


Une femme accomplie

Alors que sa carrière professionnelle est au sommet, la vie personnelle de Diana Krall connaît de grands chamboulements. En effet, sa mère décède en 2002 des suites d'un myélome multiple, cela est suivi par le décès de ses mentors Rosemary Clooney et Ray Brown.

Un an plus tard, elle fait la rencontre du chanteur Elvis Costello qu’elle épouse le 6 décembre 2003. Par la suite, les jeunes mariés collaborent sur le prochain album de Diana Krall « The girl in the other room », dans les bacs en 2004.

Ce dernier comporte de nombreux titres composés par Elvis Costello dont « Almost blue », ainsi qu'une reprise de Tom Waits « Temptation ». L'album est accueilli avec enthousiasme par le public et atteint les sommets des classements des meilleures ventes d'albums dans le monde entier.

La même année, Diana Krall collabore avecRay Charles sur le titre « You don't know me » pour le compte du dernier album du chanteur « Genius loves company ». En 2005, elle sort « Christmas songs » enregistré avec le Clayton-Hamilton Jazz Orchestra.

Après la sortie de « From this moment on », en 2006, Diana Krall met au monde des jumeaux nommés Dexter Henry Lorcan et Frank Harlan James.

Le dixième album studio de Diana Krall arrive en 2009, intitulé « Quiet nights » qui contient de fabuleux morceaux tel « The boy from Ipanema ».


Les dernières actus de Diana Krall

Ses vidéos

Ses photos