Biographie Donald Fagen

Donald Jay Fagen Né(e) le 10 janvier 1948 (68 ans)

Sa biographie

Steely Dan , la révélation

La carrière de Donald Fagen est véritablement lancée avec la création du groupe Steely Dan . Pour fonder cette formation, il fait appel à son ami Walter Becker. L'idée est fructueuse et Steely Dan sortira huit albums plus ou moins connus entre 1972 et 1980.

Certains de ces opus marqueront les esprits comme « Countdown to ecstasy » en 1973 ou encore « Katy lied » en 1975. Le groupe enchaîne tournée sur tournée et devient une des figures marquantes du rock-jazz de l'époque.

Leur style unique plaît et la combinaison jazz et rock devient la marque personnel le de la formation. Malgré une présence de plus en plus importante sur les scènes, le groupe périclite pourtant et se dissout en 1981.

Donald Fagen ne se décourage pas pour autant et trou ve de nouvelles ressources à sa créativité dans la composition de bandes originales de film.


Entre cinéma et musique

Les plus grands réalisateurs le connaissent déjà pour son talent et les portes du milieu s'ouvrent assez facilement. Donald Fagen se retrouve ainsi à créer pour la musique origina le de « Heavy metal », film culte sorti en 1980.

Le succès massi f de cet oeuvre cinématographique mettra évidemment sa bande originale dans tous les esprits et le public découvre que Donald Fagen a plus d'une corde à son arc. Il se consacre par la suite à sa carrière personnelle et se relance dans la composition pour le cinéma avec « Century 's end » qui figurera sur la bande origina le de « Bright lights, big city » sorti en 1988.

D'autres oeuvres de fiction plus secondaires bénéficieront des talents de Donald Fagen mais c'est surtout sa carrière en solo qui le révélera au grand public.

Avec la sortie de son premier opus en 1981, « The nightfly », Donald Fagen prouve que loin d'avoir sonné la fin d'une époque, la disparation de son groupe Steely Dan est le signe annonciateur d'une nouvelle ère.

Le public ainsi que les critiques ovationnent le talent de Donald Fagen qui s'allie les admirateurs de Steely Dan . De grands artistes ont contribué à la composition de cet album dont Marcus Miller, Larry Carlton ou encore Jeff Porcaro.

Cette équipe de choc a été choisie par Donald Fagen afin de valoriser au maximum son génie. S'il lui arrive assez souvent par la suite de créer pour de nombreux artistes, il n'en garde pas moins le meilleur de son oeuvre pour lui-même et prépare un nouvel album.

Il se produira entre temps avec la New York Rock and Soul Revue qui l'emmènera à travers les États-unis durant quelques temps.

Ce n'est qu'en 1993 que ses admirateurs auront le plaisir de le revoir avec un deuxième album « Kamakiriad ». Pour cet opus, Donald Fagen a refait appel à son ami Walter Becker.

La collaboration sur l'album aidant, les deux compères renouent et décident de relancer Steely Dan .


Retour aux sources

Le groupe de légende revient ainsi en force après des années d'absence. « Alive in America » sort en 1994 et reste l'un des plus gros succès du groupe. Les fans retrouvent la formation au meilleur de son talent avec deux autres opus « Two against nature » en 2000 ainsi que « Everything must go » en 2003.

La notoriété de Steely Dan n'empêche cependant pas Donald Fagen de se consacrer pleinement à son troisième oeuvre personnel, « Morph the cat » qui se révélera être l'un de ses albums les plus salués par le public et les critiques.

Cet opus sorti en 2004 lui vaudra la récompense du « Producteur de l'année » peu après la sortie de l'album. Des artistes comme Jon Herington ou encore Freddy Washington ont participé à cet oeuvre qui a marqué le monde du jazz et de la musique en général.

Le succès de son album le mènera de spectacle en spectacle pour finalement se transformer en tournée allant du Canada aux Étas-unis en 2006. Donald Fagen sort également un DVD destiné à l'apprentissage du rock et de jazz au piano en 2004.

Il reste encore l'un des plus grands compositeurs de musique que l'on puisse trouver et la majorité des compositeurs de la jeune génération salue son talent pour la création.

Si Steely Dan se retrou ve de temps en temps pour des galas et autres concerts occasionnels, Donald Fagen quant à lui, compose toujours pour d'autres artistes triés sur le volet et pour certains projets de film.

Le public aura certainement le plaisir de redécouvrir ses plus grands oeuvres dans un best-of en préparation.