Biographie Emilie Simon

Emilie Simon Né(e) le 17 juillet 1978 (38 ans)

Sa biographie

Premières récompenses

La chanteuse a vu le jour à Montpellier le 17 juillet 1978 auprès d'un père ingénieur du son. Durant son enfance, Émilie Simon étudie la musique au Conservatoire national de région avant de poursuivre ses études en musicologie à l'université Paris-Sorbonne.

Elle obtient ainsi un Master en musique contemporaine avant de commencer une carrière dans l'univers musical.

En 2003, Émilie Simon sort son premier album éponyme avec douze titres dont une reprise de « I wanna be your dog » du groupe de rock américain, Iggy Pop & The Stooges. Grâce à ce premier opus, la chanteuse est récompensée aux victoires de la musique en 2004 dans la catégorie « album électronique de l'année ».

En 2005, Émilie Simon revient avec un deuxième album intitulé « La marche de l'Empereur » qui n'est autre que la bande originale du documentaire du même nom.

Le documentaire reçoit un très bel accueil de la part du public et la chanteuse est une nouvelle fois récompensée aux victoires de la musique en 2006 cette fois, dans la catégorie « Album de musique origina le de cinéma ou de télévision ».

Par la même occasion, la bande origina le de « La marche de l'Empereur » est nominé aux Césars en tant que meilleure musique écrite pour un film.


Outre-Atlantique

Suivant le succès du long-métrage dans l'Hexagone, « La marche de l'Empereur » envahit peu à peu les salles obscures aux États-Unis. Mais, bien que la bande origina le de la version américaine ait été remplacée par Alex Wurman, Émilie Simon sort l'album sous le titre « March of the penguins ».

Ce dernier comprend quinze titres entièrement en anglais tels « The frozen world », « Baby penguins » ou encore « Song of the storm ». Un an après la sortie de « La marche de l'Empereur », Émilie Simon fait paraître son prochain opus répondant au titre « Végétal ».

Comme le titre de l'album le laisse penser, « Végétal » indique un retour à la nature. En effet, sur les treize titres que comporte l'album, tous parlent des fleurs comme par exemple, « Fleur de saison », « Opium » ou encore « Rose hybride de thé ».

Par la suite, ledit opus est récompensé aux victoires de la musique dans la rubrique « Album de musiques électroniques, du groove et de la dance ».


« The big machine »

Toujours en 2006, Émilie Simon sort « The flower book » composé de morceaux choisis de ses précédents albums et distribué uniquement en Amérique du nord. La même année, l'artiste est choisie pour jouer en première partie de la tournée du groupe Placebo .

De retour en France en 2007, Émilie Simon monte sur de nombreuses scènes qui finissent par se concrétiser avec la sortie d'un album live titré « À l'Olympia ». Celui-comporte en tout dix-neuf morceaux dont une reprise de Nirvana , « Come as you are ».

Par ailleurs, on peut également retrouver cet album en version DVD avec quelques clips ainsi qu'une vidéo tournée au Japon.

L'année 2009 marque la sortie du cinquième album d'Émilie Simon intitulé « The big machine » avec des sonorités beaucoup plus pop. On peut ainsi retrouver les titres tels « Rainbow », « The devil at my door » ou encore « Dreamland », le premier single tiré de l'album.