Emmanuel Moire retrouve le Palais des Sports!

Le chanteur a retrouvé la scène du Palais des Sports le temps d'une soirée événement organisée pour les 20 ans du Sidaction. C'est dans cette grande salle qu'il avait fait ses débuts en 2005 dans « Le Roi Soleil ».

emmanuel-moire © instagram

Ce 17 novembre, Emmanuel Moire s’est rendu au Palais des Sports afin d’enregistrer une émission exceptionnelle liée au projet « Kiss & Love », album réalisé par Pascal Obispo au profit du Sidaction. Accompagné d’un orchestre symphonique, le chanteur a interprété sur scène une nouvelle version de « Si seulement je pouvais lui manquer », de Calogero, en duo avec Joyce Jonathan. Cette belle performance qui promet d’être riche en émotions sera diffusée le vendredi 28 novembre en prime-time sur TF1 à l’occasion des 20 ans du Sidaction.

Des débuts révélateurs

L’enregistrement a réveillé quelques beaux souvenirs chez Emmanuel Moire qui a été révélé sur cette même scène il y a maintenant 9 ans, grâce à la comédie musicale « Le Roi Soleil » dans laquelle il incarnait Louis XIV, le rôle principal. « Ce soir, passage au Palais des sports pour le #sidaction #souvenirs #forever #public #merci », a-t-il posté sur Instagram en posant à côté d’un poster de la seconde tournée à laquelle le spectacle a donné lieu, une version « Musiciens live » présentée en septembre 2006, un an après la première au Palais des Sports.

Le coeur sur la main

Généreux, l’artiste était également présent plus tôt ce mois-ci lors de l’événement « We Love Disney Live » au Grand Rex. S’il n’a pas participé au second volet de la compilation, il donnait en revanche de la voix sur le premier opus sorti l’année dernière. Lors du concert organisé au profit de l’association Rêves qui célèbre ses 20 ans, c’est donc avec joie qu’il a repris une fois de plus « Rien qu’un jour » du « Bossu de Notre-Dame ». Quant à l’album « Kiss & Love », 50% des fonds collectés grâce à la vente et les droits des artistes permettront de financer des programmes de recherche et de soins afin de lutter contre le sida tandis que 50% seront consacrés aux programmes de prévention et d’aide aux malades en France et dans 26 pays en développement.

© Cover Media

Emmanuel Moire - Les dernières actus