Biographie Emmanuelle Seigner

Emmanuelle Seigner Né(e) le 22 juin 1966 (50 ans)

Sa biographie

Son enfance

Emmanuelle Seigner est l'aînée d'une fratrie de trois sœurs. Ses deux cadettes sont également plongées dans le milieu artistique. Mathilde Seigner est elle aussi comédienne tandis que Marie-Amélie Seigner fait dans la chanson.

La famille Seigner a toujours été baignée dans le monde artistique. Son grand-père Louis Seigner qui a vécu entre 1903 et 1991, et sa tante Françoise Seigner ont tous les deux fait partie de la Comédie Française.

Emmanuelle Seigner passe son enfance auprès des religieuses. Ceci ne l'empêche toutefois pas de développer un goût prononcé pour l'univers de l'art. Elle commence à se plonger dans cet environnement alors qu'elle est tout juste âgée de quatorze ans. Elle y fait ses premiers pas en tant que mannequin.

Possédant une belle plastique mais surtout un joli minois, Emmanuelle Seigner décroche sans problème la une de magazines féminins réputés. Même si elle a fait du chemin dans l'univers du mannequinat, la jeune fille est de plus en plus séduite par le monde du septième art.

Après avoir été engagée comme figurante sur dans « L'année des méduses » qui est sorti en 1984, elle prend la décision de s'investir entièrement dans le cinéma.


Une actrice talentueuse

En tant qu'actrice, Emmanuelle Seigner révèle l'étendue de ses talents dans « Détective », signé Jean-Luc Godard. Elle enchaîne rapidement avec « Frantic », un thriller réalisé par Roman Polanski , un homme avec qui elle va partager une aventure amoureuse et qui sera le père de ses enfants.

Dans son troisième film « Lunes de fiel », Emmanuelle Seigner prouve qu'elle a plus d'un tour dans son sac et qu'elle peut facilement se mettre dans la peau de différents personnages. Après avoir fait ses preuves au grand écran, la comédienne se fait quelque peu discrète.

Il faudra attendre 1999 pour la retrouver de nouveau au cinéma dans « La neuvième porte », toujours réalisé par Roman Polanski . Après ce film, Emmanuelle Seigner s'éloigne de nouveau de l'univers cinématographique.

En 2004, elle fait de nouveau son come-back et participe au film « Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants ». Il s'agit alors de sa toute première expérience dans le cinéma comique et elle donne la réplique à Alain Chabat lequel joue le rô le de son mari.

Malgré la belle expérience qu'elle a pu vivre dans le monde du cinéma, l'actrice semble ne pas vouloir y investir toute son énergie. Toujours avide de nouvelles expériences, elle décide de s'essayer à la chanson.


Comédienne mais aussi chanteuse

Dans le monde de la chanson, Emmanuelle Seigner fait parler d'elle en 2007. Cette année, elle entre en studio afin d'y enregistrer un album aux sonorités plutôt inattendues si l'on tient compte de la personnalité que l'on connaît de la comédienne.

Elle choisit en effet, le style rock et ses chansons sont largement influencées par les rythmes des années 1960. La composition ainsi que l'écriture des chansons qu'elle propose à travers son premier album ont toutes été faites par les membres de la formation musicale Ultraorange.

Elle se produit d'ailleurs en concert aux côtés de ce groupe et participera à de nombreuses représentations données un peu partout en Europe . Dans le cadre de cette collaboration est sorti un single intitulé « Sing sing » sous le nom de « Ultra Orange et Emmanuelle ».

Après cet intermède musical, elle décide de revenir à son ancienne passion, en l'occurrence le cinéma. Elle est choisie pour interpréter le rôle d'une prostituée dans « La môme » réalisé par Olivier Dahan .

Emmanuelle Seigner joue ensuite dans « Le scaphandre et le papillon » dans lequel elle se met dans la peau de l'ex-épouse du personnage joué par Jean-Dominique Bauby.

Parallèlement à ces diverses activités, elle est devenue l'égérie de Dr Irena Eris, une marque de cosmétiques polonaise.