Biographie Francis Lalanne

Francis Lalanne Né(e) le 8 août 1958 (58 ans)

Sa biographie


Après une enfance partagée entre la France et l'Uruguay, qui lui permet de maîtriser aussi l'espagnol, Francis Lalanne , attiré par la musique, joue d'abord de la guitare puis du piano.
Associé à ses frères, Jean-Félix et René, il crée les Bibi-Folk, un groupe qui se produit dans la région marseillaise. La cité phocéenne dans laquelle il prend des cours d'art dramatique avant de monter à Paris, où il intègre la Sorbonne tout en se produisant avec sa guitare dans des asiles et des prisons.
L'artiste, qui entend fAIRe de la musique son métier, commence à démar Cher les maisons de disques qui jugent ses compositions trop peu commerciales. Il faut attendre 1979 pour qu'il parvienne a enregistrer son premier album "La Maison du bonheur". Le public comme la presse réservent un accueil chaleureux au chanteur dont l'image apparaît déjà décalée et révoltée.
Le succès d'estime lui permet d'arpenter les routes de France. Il se produit notamment sur la scène parisienne du Théâtre de la Ville. Francis Lalanne se démarque une nouvelle fois avec son deuxième disque, sans titre, dont sont extraits "La Plus belle fois qu'on m'a dit je t'aime" ou encore "J'ai pas trouvé la fille qui me fermera les yeux".
Apôtre des grands sentiments, parfois démagogue et attaché aux spectacles sans fin, le chanteur, qui n'a que vingt ans, agace déjà.

Un néo romantique

En 1981, c'est la sortie de "Toi mon vieux copain" sur lequel figurent "Des Mains de chômeur" ou "Pleure un bon coup ma p'tite Vero". A l'instar des précédents disques, Francis Lalanne dénonce les travers d'une société que trop narcissique. Une manière de dépeindre le monde qui trouve ses acolytes. Les spectateurs sont nombreux et enthousiastes lorsque Francis Lalanne est à Bobino quelques mois plus tard. Il associe à sa musique la danse avec l'aide son ami, Patrick Dupont. Fier de son spectacle, il réitère à l'Hippodrome de Pantin l'année suivante avec un spectacle en trois parties. Il associe le théâtre, cette fois, à sa musique. Une prouesse qui fait l'objet d'un l'enregistrement en 1983.
Françis Lalanne, qui est un hyper actif, a toujours gardé à l'esprit un projet d'opéra rock, qui lui tient à coeur. Un concept spectacle qu'il définit entre "Tolkien, Homère et la Guerre des Etoiles". En 1985 c'est finalement "Coup de foudre - Athom le rebelle volume 1" qui paraît puis "Mai 86 - Athom le rebelle volume2", l'année suivante. En 1986, changement de cap. Le chanteur se mue en producteur de cinéma pour le film " Le passage ", réalisé par son frère, René Manzor. Il interprète l'une des chansons du long métrage. "On se retrouvera" est un succès sans précédent pour l'artiste qui se fait populAIRe pour l'occasion. L'année suivante, il se produit au théâtre où il joue dans "Don Juan" de Molière, une pièce mise en scène par son ami, le comédien Jean-Luc Moreau.
Quelque peu écarté par les maisons de disques, c'est sous son propre label qu'il sort un album en espagnol, "De corazon" plus que plébiscité par le public.

En 1989, par fidélité à son frère, le même René Manzor, il produit "3615 code Père Noël". Le Festival du film fantastique d'Avoriaz, où le long métrage est projeté, ne lui offre pas le tremplin escompté. Dans le même temps, il poursuit sa carrière avec l'album "Avec toi ". L'occasion de renouer avec la scène, qu'il a délaissé depuis quelques années.

En 1992, Francis Lalanne sort un nouvel album "Tendresses". Le titre "Reste avec moi" est un succès. Le disque est, lui aussi, une réussite ; plus de 450.000 exemplAIRes vendus. Sollicité comme jamais ces dernières années, il quitte les salles intimistes pour se produire au Zénith de Paris l'année suivante. Saltimbanque romantique, il n'en oublie pas sa Passion pour le théâtre. Il se produit aux côtés d'un monument, Jean Piat, pour "l'Affrontement" avant de sortir un nouveau disque, "Face cachée", en 1996. Trois ans plus tard, Francis Lalanne s'offre la scène parisienne du Bataclan, non pas pour une série de concerts mais pour l'adaptation d'une politique fiction musicale écrite par Herbert Pagani en 1972, "Megalopolis". L'alchimie avec le public n'opère pas.

Pour autant, le chanteur revient avec "Sans papiers" en 2000, "D'une vie à l'autre" trois ans plus tard et "Reptile" en 2005. Deux ans plus tard, il retrouve son public à la faveur d'une tournée qui le conduit sur l'ensemble du territoire.


Ses photos