Biographie Gazebo

Paul Mazzolini Né(e) le 18 février 1960 (56 ans)

Sa biographie

Un jeune globe-trotter

Fils d'une chanteuse américaine et d'un diplomate italien, Gazebo grandit dans un univers cosmopolite. A l'âge de 10 ans, le jeune globe-trotter apprend à jouer de la guitare pour jeter de la poudre aux yeux d'une camarade Allemande.

Adolescent, il s'initie à la carrière musicale et se prête à différents styles, tels le rock, le jazz et le punk. Plus tard, à Paris, il prend des leçons de guitare classique et renforce ses capacités musicales.

En 1978, il s'embarque pour Londres où il décide de se consacrer au show-business. Là-bas, le jeune artiste crée plusieurs groupes et commence à s'affirmer sur la scène punk.

Au début des années 1980, Paul Mazzolini revient en Italie et rencontre le producteur Paolo Micioni qui partage avec lui la passion pour les synthétiseurs et qui décide aussitôt de s'associer avec le jeune artiste.


« I like Chopin » le succès mondial

Le premier fruit de l'association de Gazebo avec Paolo Micioni n'est autre que le titre de 1982 « Masterpiece » que le chanteur écrit avec son ami Pier Luigi Giombini. Le single a connu un certain succès en Italie où il frôle le sommet du hit-parade.

L'été 1983, l'Italien enchaîne avec le tube « I like Chopin » qui domine les classements européens pendant plusieurs semaines. Vendu à huit millions d'exemplaires à travers le monde, le tube restera le plus grand succès du globe-trotter.

Parallèlement l'album « Gazebo » est publié avec les singles « Love in your eyes » et « Lunatic » figurant dans le Top 20 des classements européens. En 1984 sort le deuxième album « Telephone mama » qui fut un succès modéré.


« Tears for Galileo », numéro un de l'Euro Dance Chart

Après la réalisation de son troisième album Univision de 1986, Gazebo Change de collaborateurs et crée Lunatic, son propre label. Le chanteur s'initie ainsi à la carrière de producteur et arrangeur.

De 1988 à 2000, il a sorti six albums dont « Scenes from the news broadcast » et le recueil « Portrait & viewpoint » qui rassemble ses plus grands succès.

En automne 2006, l'artiste propose le single « Tears for Galileo » qui grimpe au sommet de l'Euro Dance Chart. En 2007, il lance un concours de remix sur son nouveau single « Ladies! » qui connaîtra plus de 40 versions.

En 2008, Gazebo signe son retour sur la scène musicale internationale avec son nouveau CD « The Syndrone » signé Softworks. Parmi les pièces, on trouve le single « Virtual love ».