Biographie George Michael

Georgios Kyriacos Panayiotou Né(e) le 25 juin 1963 (53 ans)

Sa biographie

Le groupe Wham

D'origine grecque, Georgios Kyriacos Panayiotou, alias George Michael , naît le 25 juin 1963, à Londres.

Dès l'adolescence, le jeune homme tombe dans la musique. En effet dès la fin des années 70, il fonde avec son ami Andrew Ridgeley, le mythique groupe : Wham . Dès 1981, le duo sort le single, « Your guns (go for it) », qui permet à la formation de se faire connaître.

Rapidement de nouveaux morceaux suivent : « Wham Rap! », « Bad Boys » ou « Club Tropicana », qui se jouent dans tous les clubs de la capitale anglaise. Ces titres se retrouvent sur le premier album du tandem, « Fantastic! » (1983). Cependant, le disque n'obtient pas le succès escompté.

La notoriété vient l'année suivante avec l'album « Make it big ».
Ce nouvel opus contient les deux tubes: « Wake me up before you go go » et « Careless whisper ».


Premiers pas en solo

En nouvelles stars, les deux amis sont accueillis en Chine pour se produire à Pékin et à Canton.Wham est la première formation occidentale à obtenir cet honneur.

George Michael apparaît cependant en véritable meneur. Il efface totalement son collègue. C'est ainsi qu'en 1985 il est invité au Live Aid de Wembley où il s'illustre avec Elton John .

La même année, George Michael et Andrew Ridgeley décident de marquer la fin de l'aventureWham , avec la parution de la compilation, « Music for the edge of heaven ». Mais George Michael aura-t-il autant de succès en solo ?

La réponse arrive en 1987, avec la sortie de l'album « Faith », un triomphe mondial. Les singles qui en sont extraits sont notamment : « Faith », « Father figure », « One more try » ou encore « Monkey ».

Avec l'énorme succès de sa première création, George Michael est très attendu pour son nouvel opus. C'est pour cela qu'il le prend le temps de peaufiner « Listen without prejudice » (1990).
Le résultat obtenu s'avère décevant. Seuls deux singles obtiennent les faveurs du public : « Freedom 90 » et « Praying for time ».


La nouvelle face de George Michael

Un an plus tard le chanteur s'illustre avecElton John sur la reprise live de « Don't  let the sun go down on me » et en 1993 avec Queen sur « Killer - Papa was a Rollin Stone ».

En 1996, parait « Older » son troisième album studio. L'opus qui contient notamment : « Jesus to a child » ou encore « Fast love ».

George Michael propose son clip « Outside » où il chante et danse avec un costume de policier.

En 1998, l'interprète propose son Best of : « Ladies & Gentlemen », mis en valeur par son duo avec  Mary J. Blige sur la chanson  « As », une reprise de Stevie Wonder .
Le chanteur, parfois fustigé pour usage de drogues, se rachète une conduite en s'impliquant notamment dans la lutte contre le sida.


Les années 2000

Un an plus tard, George Michael , reprend d'anciens tubes et les revisite à sa façon. Tous ses morceaux se retrouvent sur l'album « Songs from the last century ». Le disque contient notamment  l'indémodable « Roxanne » du groupe Police.

Le chanteur se décide alors à produire de nouveau. C'est ainsi qu'il commence à travailler sur un nouvel opus qui sort finalement en 2004, sous le nom de « Patience ». Avec notamment les très controversés « Freeek » et « Shoot the Dog ». Malgré la qualité des compositions, son travail ne reçoit pas le succès escompté.

Début 2006, sort « George Michael , mon histoire », le documentaire de Southan Morris. Le chanteur se livre alors sur sa vie et sur son œuvre musicale.

Deux ans plus tard l'interprète sort le single : « December song », un cadeau de Noël, prélude à l'annonce de sa « retraite » anticipée.


Des ennuis puis la renaissance

George Michael connaît quelques problèmes avec la justice. Le 24 août 2010, il plaide coupable pour conduite sous l'influence de drogues et est condamné à huit semaines de prison, une amende ainsi qu'une interdiction de conduire pendant cinq ans.

Après avoir fait le ménage dans sa vie personnelle, George Michael sort une Deluxe Edition de son album « Faith » le 31 janvier 2011. Pour soutenir cet album, il sort le titre « True Faith », une version de la chanson du groupe New Order, initialement sortie en 1987. Les bénéfices de ce single sont reversés à la fondation Comic Relief, une association qui vient en aide aux personnes défavorisées vivant au Royaume-Uni et en Afrique.

La même année, George Michael entame une grande tournée mondiale, le « Symphonica Tour 2011 ». Lors de la première représentation, à Prague, il annonce au public sa séparation d'avec son compagnon de longue date, Kenny Goss.

Au début de l'automne, George Michael est victime d'une sévère pneumonie. Hospitalisé dans un état critique à Vienne en Autriche, il est contraint de reporter tous ses concerts.

Une fois remis sur pied, il reprend les dates qu'il avait dû annuler. Il participe également à la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Londres. De ses problèmes de santé, il en tire un single, « White Light ». Kate Moss est le personnage principal du clip.
Le 9 septembre 2012, il se produit également à l'Opéra Garnier de Paris.


Les dernières actus de George Michael

Ses vidéos

Ses photos