Biographie Gérald De Palmas

Gérald Gardrinier Né(e) le 14 octobre 1967 (50 ans)

Sa biographie

Connu pour divers titres notamment "Sur la route", Gérald de Palmas est un auteur-compositeur capable de jouer de plusieurs instruments. Certains de ses titres ont été repris par plusieurs artistes comme Céline Dion. 

Les premiers pas

Né le 14 octobre 1967, Gérald Gardrinier a vécu son enfance à La Réunion avant de venir s’installer avec ses parents dans le Sud de la France. Au collège, il découvre la musique et plus particulièrement le ska. Il s’initie à la basse en cherchant à reproduire les morceaux de ses groupes préférés. Alors qu’il a tout juste 18 ans, Gérald de Palmas intègre une formation du nom de Max et Les Valentins. En plus de jouer de la basse, il endosse également le rôle de chanteur. L’expérience va durer trois ans durant lesquels le trio sortira deux singles, "Les Maux dits" et "Printemps parapluie", en partie grâce au soutien du chanteur Étienne Daho. Suite à des divergences musicales, le groupe se sépare. Gérald de Palmas se tourne alors vers une carrière solo tandis que ses anciens partenaires reforment le groupe sous un nouveau nom, Les Valentins.

Les débuts en solo

À partir de 1988, Gérald de Palmas, qui a adopté comme nom de scène le nom de famille de sa grand-mère, commence à écrire ses propres morceaux. Cependant, le chanteur peine à trouver un label pour enregistrer ses chansons. Il doit attendre l’année 1994 pour se faire remarquer lors de sa participation à l’émission de M6, "Talent de Demain", et sortir enfin son premier album, "La dernière année". Il en compose l’intégralité des paroles et musiques, parfois en collaboration avec Mikaël Sala. Le single qui accompagne ce premier opus, "Sur la route", est un véritable succès. Le titre sera même repris quelques années plus tard par un chanteur hollandais, puis par Garou pour son album "Rhythm and Blues". Ce succès commercial et artistique lui permet de remporter le titre de révélation masculine de l’année 1995 lors des Victoires de la musique. L’année suivante, son fils Victor voit le jour, ainsi qu’un second album, "Les lois de la nature". Mais cette deuxième production ne rencontre pas son public, et Gérald de Palmas connaît alors une période de doute.

Un retour triomphal

C’est en 2000, après une rencontre avec Jean-Jacques Goldman, que Gérald de Palmas revient sur le devant de la scène avec la chanson "J’en rêve encore". Elle accompagne son troisième album, coécrit avec Maxime Le Forestier et Jean-Jacques Goldman. À nouveau, le chanteur rencontre le succès, avec un million de CD vendus. Il remporte le titre d’interprète masculin aux Victoires de la musique, ainsi que celui d’album francophone de l’année aux NRJ Music Awards en 2002. Sa tournée de plus de 180 concerts est immortalisée sur CD et DVD. Les années suivantes sont marquées par la naissance de sa fille Rose en 2003, puis par la sortie de deux autres albums, "Un homme sans racine", où l’on retrouve le titre "Elle habite ici", et "Sortir". À partir des années 2010, il rejoint la tournée des Enfoirés, participe à l’enregistrement des albums de Sinclair, et compose le titre "Marie" pour Johnny Hallyday. Il sort également un best-of sur lequel on retrouve un titre inédit, "L’étranger". En parallèle de sa participation comme coach pour l’équipe de Garou dans le cadre de l’émission The Voice en 2014, il publie deux nouveaux albums, "De Palmas" en 2014, et "La beauté du geste" en 2016, d'où est extrait le single "Il faut qu'on s'batte", un titre sur le fil de l'émotion.

Les dernières actus des Gérald De Palmas

Ses vidéos

Ses photos