Gérald de Palmas : retour sur la carrière du chanteur

Retour sur la carrière du chanteur Gérald de Palmas, de ses débuts à sa collaboration avec Jean-Jacques Goldman.

Gérald De Palmas au Concert Pop Love Chérie FM © SADAKA EDMOND / Sipa
Gérald de Palmas : ses débuts

Tout jeune, Gérald Gardrinier de son vrai nom, souhaite faire de la musique son métier. Né sur l’Ile de la Réunion, il passe son enfance dans le sud de la France, à Aix-en-Provence. C’est là, à l’âge de 13 ans, qu’il découvre le ska. Quelques années plus tard, il fonde avec l’aide de deux amis, Edith et Jean-Louis, un groupe : Les Max Valentin. Ensemble, ils sortent même un 45 tours et font de nombreuses scènes. Le trio est vite repéré par le chanteur Etienne Daho qui décide de le prendre sous son aile. Pourtant, Gérald rêve d’une carrière solo. Il se lance en prenant comme pseudonyme Gérald de Palmas, en hommage au nom de jeune de fille de sa mère, et s’installe dans la capitale en 1988.

« La dernière année » : son premier album solo

En 1994, Gérald de Palmas, après s’être enfermé dans un studio pour composer, sort son premier album solo nommé « La dernière année ». C’est le titre « Sur la route » qui le révèle au grand public et fait de lui une valeur sûre de la chanson française. En 1997, il propose ensuite « Les lois de la nature » avec des morceaux comme « Marie Jane » ou « Comme ça ». Grâce à ses deux albums, l’artiste va rencontrer Jean-Jacques Goldman.

Gérald de Palmas : sa collaboration avec Jean-Jacques Goldman

Pour son troisième opus, Gérald de Palmas collabore avec Jean-Jacques Goldman qui lui écrit « J’en rêve encore ». Le titre est extrait de l’album « Marcher dans le sable », sorti en 2000, qui contient de nombreux autres succès comme « Une seule vie », « Regarde-moi bien en face » ou « Elle s’ennuie ».

Les années 2000 : une source d’inspiration pour l’artiste

Dans les années 2000, Gérald de Palmas va enchaîner les albums, faisant preuve d’une inspiration sans faille. Sortent successivement : « Un homme sans racines » en 2004, sur son enfance à La Réunion, « Sortir » en 2008 et « De Palmas » en 2013. En 2016, Gérald de Palmas effectue son grand retour avec l’album « La beauté du geste » . Toutes les chansons ont été écrites et composées par lui. Le 1er single, « Il faut qu’on s’batte » est un succès qui entraînera le chanteur dans une grande tournée .

Gérald de Palmas : retour sur la carrière du chanteur

Gérald De Palmas - Les dernières actus