Biographie Gianni Morandi

Gian Luigi Morandi Né(e) le 11 décembre 1944 (71 ans)

Sa biographie

Débuts de Gianni Morandi

Gian Luigi Morandi a vu le jour en Italie, en 1944. Passionné de musique, il s'applique dès son jeune âge à chanter. Son talent se fait vite remarquer et il écume les petites salles pour se produire.

Parallèlement à la musique, Gianni Morandi est intéressé également par le cinéma. Étonnamment, c'est au petit écran que le public italien le découvrira pour la première fois en 1960 dans le film « Toto ciak ».

Le public fait sa connaissance en tant que chanteur lors du festival Canzonissima de 1965 dont il ressort vainqueur avec le titre « Non son degno di te ». Gianni Morandi se fait peu à peu une réputation d'autant plus que durant la même année, il obtient deux rôles dans les films « Se non avessi più te » et « Non son degno di te ».


Révélation

Le public se familiarise définitivement avec le nom de Gianni Morandi lorsque celui remporte à nouveau le festival Canzonissima en 1968. Son titre « Scende la pioggia » remporte les suffrages avec une majorité écrasante.

Loin d'abandonner sa carrière d'acteur, Gianni Morandi tient des rôles de plus en plus important comme dans « Chimera » en 1968. L'année suivante, le chanteur confirme son talent en décrochant pour la troisième fois le premier prix du festival Canzonissima avec le morceau « Ma chi se ne importa ».

L'année 1970 est très favorable à Gianni Morandi qui trouve la consécration de ses talents autant au cinéma que sur scène. On le retrouve au concours de l'Eurovision dont il finit en huitième position.

À l'écran, les téléspectateurs le voient apparaître dans « Le castagne sono buone » et « Faccia da schiaffi ». Gianni Morandi est désormais connu dans son pays natal et fréquente le milieu très fermé de la chanson.

Parmi ses nouvelles connaissances, il compte entre autre Umberto Tozzi avec qui il collaborera à plusieurs reprises.


Suite de carrière

Les années 80 sont plus discrètes pour la star au cinéma, il tient quelques rares rôles comme dans « Voglia di cantare », une série télévisée en 1985. On le retrouve également dans de nombreuses autres séries comme « La voglia di vincere » en 1987.

Laissant pour un temps sa carrière d'acteur, Gianni Morandi se présente au festival de Sanremo en 1987. Il se produira en trio avec les chanteurs Enrico Ruggeri et Umberto Tozzi . Le titre « Si puo dare di più » est un triomphe.

Pour couronner le tout, chacun de ses rôles au petit écran est salué par les critiques comme en 1992 dans « In fuga per la vida » ou encore en 1998 dans « La forza dell'amore ». Le chanteur réunit la majorité de ses plus grands succès sur l'album « Morandi in teatro » qui sort en 1995. Il continue l'année suivante avec l'opus « Varietà ».

Gianni Morandi sort ensuite quatre opus réunissant des titres inédits et autres tubes en 1999. « L'amore ci cambia la vita », « Ritratto di gianni », « Un mondo d'amore » et « Gianni tre ». La majorité des disques qui suivront seront essentiellement des reprises et des compilations comme « Gianni Morandi » sorti en 2001.

« Le italiane sono belle » est un beau succès pour le chanteur tout comme son album sorti en 2006, « Il tempo migliore ». En 2009 paraît « Canzoni da non perdere ».