Biographie Grand Corps Malade

Fabien Marsaud Né(e) le 31 juillet 1977 (39 ans)

Sa biographie

L'accident

Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade voit le jour au Blanc-Mesnil en Seine-Saint-Denis. En juillet 1997, à l'aube de ses 20 ans, Fabien devient tétraplégique à la suite d'un mauvais plongeon dans une piscine alors qu'il était animateur de colonies de vacances pour la ville de Saint-Denis. Son rêve de devenir prof de sport s'envole. Deux ans plus tard, grâce à sa volonté de sportif, il retrouve cependant l'usage de ses jambes après un an de rééducation. Il entre dans le cercle des initiés du slam bien plus tard, en 2003.


Grand Corps Malade

Jadis surnommé « Petit Chaton bleu » par sa mère, il choisit un nom de scène lui aussi composé de trois mots : Grand Corps Malade. En octobre de la même année, il fait son premier slam et s'investit dès lors dans les soirées slam mensuelles du Café Culturel de Saint-Denis.

En 2004, avec John Pucc'Chocolat, Droopy, Techa et les 129H, il forme « Le Cercle des poètes sans instru », une création de poésie urbaine. Il fonde aussi l'association Flow d'encre pour animer des ateliers d'écriture.

Fin 2005, il entre en studio avec S. Petit Nico, le compositeur de son futur album. Le buzz commence à tourner. L'homme à trois jambes fait de nombreuses premières parties, dont celle d'Eric et Ramzy à l'Olympia. Edouard Baer le remarque lui aussi et le fait participer à l'aventure déjantée de la « Folle et véritable vie de Luigi Prizzoti ».


« Midi 20 »

Le 27 mars 2006 sort enfin l'album « Midi 20 », disque d'or en à peine un mois. La tournée affiche rapidement complet. Le 10 mars 2007, il remporte deux Victoires de la musique. La première dans la catégorie Album révélation de l'année, la seconde dans Révélation scène.

La simplicité du garçon contraste avec sa fulgurante ascension. En 2008, son deuxième album, « Enfant de la Ville », finit en deuxième position des charts en France.

En tournée la même année, cela ne l’empêche pas de continuer à animer ses ateliers d’écriture à Saint-Denis. En novembre, il met d’ailleurs ses élèves apprentis slameurs à l’honneur dans un disque de neuf titres intitulé « Génération Slam ». On le retrouve ensuite en 2009 en duo avec Calogero sur le titre « L’Ombre et la lumière », puis avec un premier DVD live, « Grands Corps Malade en concert », filmé à la Cigale.


De Shakespeare à Céline Dion

Il revient dans les bacs en 2010 avec un nouvel album, « 3ème temps », renfermant des pépites telles que « Roméo kiffe Juliette » qui remet au goût du jour la célèbre pièce de Shakespeare ou encore les duos « Inch’Allah » avec Reda Taliani et « Tu es donc j’apprends » avec Charles Aznavour.

Grand Corps Malade parvient encore une fois malgré son actualité chargée à s’investir dans une multitude de projets : il participe à l’opus d’I Muvrini en apparaissant sur le morceau « Una terranova » mais aussi au doublage de « Toy Story 3 », prêtant sa voix grave au personnage de Rictus. Autre collaboration surprise : le texte « La Mer et L’Enfant », offert à Céline Dion en 2012 pour son album « Sans attendre ».


Un vrai numéro d’équilibriste

En 2013, c’est avec Francis Cabrel et l’acteur Richard Bohringer que l’artiste travaille au profit de son quatrième opus « Funambule », qui paraît en octobre.

Il fait ensuite un nouveau passage par les salles obscures, dans le film d’animation « Jack et la mécanique du cœur » sorti en février 2014, puis sur l’album de reprises « La Bande à Renaud », sur lequel il revisite « La Médaille ».

C’est avec une réédition de « Funambule » qu’il clôture l’année 2014 le 3 novembre, proposant à ses fans quatre titres inédits dont « 15h du matin », duo avec John Mamann avec qui il partage quelques dates de sa tournée à l’automne.



Les dernières actus de Grand Corps Malade

Ses photos