Biographie Haddaway

Nestor Alexander Haddaway Né(e) le 9 janvier 1965 (51 ans)

Sa biographie

Vers la rencontre avec Dee Dee Halligan et Junior Torello

Fils d'un océanographe néerlandais et d'une infirmière caribéenne, Haddaway s'embarque pour l Europe au dé but de s années 1970 pour suivre son père alors séparé de sa mère.

Après quelques années d'études sur le sol européen, le jeune garçon part pour les Etats-Unis où il grandit aux côtés de sa mère. C'est au cours de ses années lycée à Maryland City qu'il s'initie à la musique en intégrant les collectifs de jazz scolaires.

Par la suite, le jeune Haddaway, alors porté par l'amour de la musique, se joint à un groupe de reprises pendant ses années d'études à l'université de Washington. Vers la fin des années 1980, le jeune homme quitte les Etats-Unis et revient en Europe après avoir décroché un contrat de danseur et chorégraphe en Allemagne.

Il s'installe alors à Cologne où il crée un groupe funk baptisé El Gato tout en lançant sa carrière dans le monde du spectacle.

Vers le dé but de s années 1990, l'artiste fait la rencontre de Dee Dee Halligan et Junior Torello, les producteurs de Bad Boys Blue. Impressionnés par son talent, ces derniers l'invitent à l'enregistrement de quelques morceaux.

Dans la foulée, Haddaway signe avec le label allemand Coconut Records et réalise le brillant single eurodance « What is love » en 1993.


« What is love », la grande percée

Ce premier titre d'Haddaway le porte tout de suite sous les feux des projecteurs. A la une des charts dans treize pays d Europe et d'Asie, « What is love » est classé numéro 2 en Allemagne, en Suède et au Royaume-Uni où il est écoulé à 500 000 exemplaires.

Immense succès outre-Atlantique, le tube frôle le Top 10 du US Billboard Hot 100 et fait un énorme carton au Brésil où il apparaîtra dans de nombreux programmes télé. Plus tard, il figurera sur la BO de plusieurs productions télévisées et cinématographiques dont les films « Gentleman », « A night at the Roxbury » et « Just married ».

Dans la version nord-européenne du film d'animation « Madagascar », le titre vient en remplacement de « I like to move it ».

Au fil des années, « What is love » figurera également sur la bande son de quelques jeux vidéos et spots publicitaires australiens et américains. Inspirant de nombreux artistes, il sera repris par des groupes et chanteurs finlandais, espagnols et irlandais.

Après ce grand coup d'éclat, Haddaway enchaîne avec le phénoménal « Life », le célèbre « I miss you » ainsi que le chaleureux « Rock my heart » qui confirment son talent d'artiste eurodance.

Entre temps, le chanteur publie son premier LP qui rencontre un vif succès.


De « Fly away » à « I love the 90s » et « Back 2 the 90s »

Fort de ses premiers exploits, Haddaway fait part de son deuxième opus « The drive » en 1995. Parmi les pièces de ce nouvel album, on retrouve le retentissant « Fly away » classé dans le Top 10 du chart néerlandais et dans le Top 20 du chart britannique.

On note également « Catch a fire » qui arrive à la 20ème position du classement suisse.

Entre temps, l'artiste est couronné de plusieurs récompenses, des prix Echo et Popcorn aux trophées Gold ene Europa, RSH Gold , World Music Award en passant par les titres de Singer of the Year, Artist of the Year et Europe an Best Artist.

En 1998, il propose l'opus « Let's do it now » suivi trois ans plus tard par le recueil « My face ». Malheureusement, le chanteur n'arrive plus à renouer avec le succès des hits précédents.

En 2004, il fait une apparition dans une émission télévisée allemande avant de prendre part au programme britannique « Hit me baby one more time » l'année d'après. Ces apparitions vont contribuer au succès de son titre « Spaceman » en 2005.

La même année, Haddaway sort l'album « Pop splits ». Trois ans après, il enchaîne avec l'opus « Crucified » et réalise le single « I love the 90s » avec Dr Alban .

En 2009, la vedette participe au concert « Back 2 the 90s » aux côtés Dr Alban , 2 Unlimited, Ace of Base et Culture Beat.