Sa biographie

Naissance à Vegas

Imagine Dragons se forme quand le leader Dan Reynolds, originaire de Las Vegas, rencontre en 2008 le guitariste Wayne Sermon. Les deux musiciens commencent à se produire à Vegas, rapidement rejoints par Ben McKee, Andrew Tolman et Brittany Tolman.
C’est d’abord au niveau local que le groupe se fait connaître et remporte des tremplins pour jeunes artistes. 

 Leur premier EP « Imagine Dragons » sort en septembre 2009, suivi en juin 2010 par « Hell and Silence », tous les deux enregistrés aux studios Battle Born.
Toujours établis à Las Vegas, ils signent avec le label Interscope Records début 2011, chez qui ils sortent un nouvel EP, intitulé « It’s Time ».
C’est cette chanson qui devient le premier hit du groupe du Nevada, qui est à présent composé de Dan Reynolds au chant, Wayne Sermon à la guitare, Ben McKee à la basse et Daniel Platzman à  la batterie.


En route vers les premiers succès

Imagine Dragons s’associe alors au producteur Alex Da Kid, avec qui ils réalisent un nouvel EP enregistré aux studios Westlake Recording à West Hollywood en Californie. « Continued Silence » sort dans les bacs en février 2012.

Le single « It’s Time » est disponible peu de temps après et permet aux quatre garçons de percer dans le rock américain : c’est un premier succès. Ils se font une place dans le classement rock du Billboard puis au classement général où ils atteignent la 15e place. Leur clip est alors nommé aux MTV Video Music Awards, ce qui leur donne une exposition médiatique supplémentaire. 

Petit à petit, Imagine Dragons a préparé le terrain pour la sortie d’un premier album. « Night Visions » débarque en septembre 2012 et le succès est immédiat : l’opus réalise le meilleur démarrage pour un album rock outre-Atlantique depuis 2006 et arrive sur la 2e marche du Billboard Hot 200 ! Leur son rock teinté de hip-hop et de synthés séduit le public par sa modernité.

S’ils remplissent les salles de concert aux Etats-Unis, le groupe commence à se faire également connaître en Europe fin 2012, grâce au single « Radioactive ».

Petit coup de pouce du destin, le titre d’Imagine Dragons se retrouve sur la bande annonce du jeu vidéo « Assassin's Creed III » et figure en 2013 au générique du film « Les Âmes vagabondes ». Il devient un hit !

Pendant l’été 2013, le quatuor américain continue de se produire aux Etats-Unis et passe également par l’Europe avec son « Night Visions Tour ». 


Le premier Grammy

En 2014, c’est toujours avec le même album, certifié disque de platine dans une dizaine de pays, qu’Imagine Dragons continue à triompher dans le monde entier. Le groupe se voit notamment récompensé du Grammy Award de la Meilleure performance rock pour « Radioactive », morceau qui a été revisité pour l’occasion dans une nouvelle version avec le rappeur Kendrick Lamar. 

En avril, lors de la dernière date de leur nouvelle tournée « Into The Night Tour », les rockeurs annoncent sur la scène du festival Lollapalooza qui se déroulait cette fois au Brésil qu’il est temps pour eux d’officiellement mettre un terme à ce premier cycle de leur carrière. Imagine Dragons sort ainsi en France un dernier single, « On Top of the World », déjà commercialisé à l’international, qui conclut ainsi l’aventure « Night Visions » et annonce la préparation d’un second album, déjà entamé sur les routes !

« Smoke + Mirrors », un nouvel album

Suite à la sortie de leur album « Night », les Imagine Dragons passent les deux dernières années en tournée à travers le monde. C’est donc sur les routes que le groupe trouve le temps et surtout l’inspiration pour écrire leur troisième album, « Smoke + Mirrors ».

Sur cet opus, Imagine Dragons utilise des instrumentales très étudiées avec des beats rock très malicieux. Enregistré dans leur studio à Las Vegas, « Smoke + Mirrors » lie la douleur à la joie. Cet opus comporte plus de textures et de profondeurs aux rythmes et mélodies déjà existantes et prouve que le groupe écrit et compose désormais avec plus de maturité.