Biographie Jack Johnson

Jack Hody Johnson Né(e) le 18 mai 1975 (41 ans)

Sa biographie

Jack Johnson est né en 1975 sur l'île hawaïenne de Oahu. Fils du fameux surfeur Jeff Johnson et naturellement doué, il semblait être destiné à une carrière dans le sportif.

A 17 ans, il devient le plus jeune finaliste qualifié pour la fina le de Pipeline. Deux semaines plus tard, à la suite d'un accident, ses rêves de devenir surfeur professionnel sont énterrés.

En quête d'un autre domaine d'activité pour forger son avenir, Jack s'oriente vers le cinéma et part en Californie pour prendre des cours  cinématographie à l'université de Santa Barbara Il y rencontre Kim qui deviendra sa femme.
Il pratiquait la guitare depuis ses 14 ans mais ce n'est qu'à ce moment qu'il commence à composer de la musique. Il met les bases d'un groupe réuni sous le nom The Soil.

La révélation se produit lors de la réalisation de son premier film "Thicker Than Water" pour lequel il écrit aussi la bande originale.

Encouragé par Ben Harper, il se consacre ensuite à son premier album solo produit par JP Plunier. "Brushfire FAIRytales" paraît en 2002 et deviendra disque platine en 2003.

Le second album "On and On" vient confirmer le succès du premier.

Sortent ensuite "In Between Dreams" (2005) et "Sing-a-song & lullabies" dont l'extrait le plus célèbre reste "Upside down", qui fait la bande originale du film d'animation "Georges le petit curieux".
Son dernier album, "Sleep Through The Static", est sorti dans les bacs le 5 février 2008 aux États-Unis.

La notoriété acquise sur la scène musicale ne le pousse  pas de négliger le domaine du cinéma. De sa collaboration avec la légende du surf Kelly Slater, neuf fois champion mondial, naît September Sessions", film pour lequel Jack Johnson signe également la bande originale.

Il est aussi profondément impliqué dans des activités pour la sensibilisaon des personnes à la protection de l'environnement. De plus il participe à la compilation "Rythms Del Mundo", rencontre entre les musiciens cubains du Buena Vista Social Club et des artistes pop/rock, au profit d’une association d’aide aux victimes de catastrophes naturelles.
Il est aussi présent avec une reprise du tube "Imagine" de John Lennon sur le disque "Make Some Noise The Amnesty International Campaign To Save Darfur".

Début 2009, il est invité pour un récital à la cérémonie d'inauguration du Président Obama.