Sa biographie

Difficile de ne pas connaître Jeanne Galice, plus connue sous le nom de Jain. Après une enfance ponctuée de voyages autour du monde, l’artiste dévoile une véritable passion pour la musique. Elle se démarque aujourd’hui, grâce à une personnalité unique.

Une enfance passée à travers le monde

Jeanne Galice est née à Toulouse, le 7 février 1992. Son père travaillant au sein d’une compagnie pétrolière, elle l’accompagne à travers le monde tout au long de son enfance. Elle découvre ainsi différentes cultures qui l’influenceront plus tard pour ses créations musicales. Jain est notamment marquée par son passage au Congo-Brazzaville, où elle découvre des musicalités entraînantes. Durant son séjour au Moyen-Orient, elle apprendra à maîtriser les percussions arabes. Au Congo, elle aura également la possibilité de découvrir les dessous de la programmation musicale. C’est à cette période qu’elle décide de composer quelques chansons, qu’elle publiera sur le réseau social MySpace. Après ces différents voyages, Jain finit par retourner en France, rejoindre la capitale. Elle effectue une année de préparation aux écoles d’art, à Paris.

Le début d’une carrière

Alors que plusieurs de ses maquettes sont en ligne sur MySpace, Jain est repérée par Dready, qui deviendra d’ailleurs son manager. Plus tard, elle attire également l’attention de Yodelice, qui lui propose une première rencontre : c’est alors le début d’une incroyable collaboration. Yodelice participe activement aux premiers pas de la jeune artiste sur la scène musicale, puisqu’elle prendra part à la tournée, en jouant en première partie. En 2013, ils interpréteront "Redemption song", au sein de la célèbre émission "Taratata", présentée par Nagui. Grâce à Yodelice qui devient son producteur, Jain sort un premier EP : "Hope". Il se fera connaître en France et en Pologne, notamment grâce à son titre phare : "Come". La chaîne polonaise Polsat la choisira d’ailleurs comme jingle. En 2015, Jain est invitée dans plusieurs grands festivals : aux Solidays au BIG Festival de Biarritz et au Bebop.

Une artiste à part entière, à la personnalité unique

Le 6 novembre 2015, Jain sort son premier album intitulé "Zanaka". Il s’agit de la traduction du mot "enfant", en malgache. Ce titre n’est pas choisi au hasard, puisqu’il constitue un hommage à sa mère franco-malgache. En février 2016, l’album vendu à plus de 50 000 exemplaires est déjà certifié disque d’or ! Le même mois, il sera d’ailleurs nommé aux Victoires de la musique, dans la catégorie "Album révélation". En fin d’année, "Zanaka" est enrichi de plusieurs remix, de "Comes" et de "Makeba", ainsi que de trois chansons supplémentaires : "City", "Son of Sun" et "Dynabeat". L’année suivante, le travail de Jain se voit récompensé aux Victoires de la musique puisqu’elle obtient le titre de "l’artiste féminine de l’année". Le clip de "Makeba" sera aussi élu "meilleur clip de l’année". En plus d’un talent unique, Jain se démarque grâce à une identité visuelle soignée. Elle se montre toujours habillée d’une robe noire à col Claudine blanc. Ses compositions reflètent la richesse de ses influences. Elle se dit d’ailleurs particulièrement inspirée par la musique africaine.

Les dernières actus des Jain

Ses vidéos

Ses photos

Biographie de Jain Cover Media
1/17
Concert Pop Love - Jain Jean-Marc David/SIPA
1/11