Calogero chante tendrement « Nathan »

Calogero poursuit l’exploitation de son album « L’embellie » sorti en avril 2009 par un cinquième single intitulé « Nathan ». Une chanson dans laquelle Calogero se transforme en petit garçon autiste, pour nous faire découvrir son univers.

Calogero CREASHORE
1/14
C’est avec un titre au sujet plus sensible que Calogero a décidé de poursuivre l’exploitation de son opus, « L’embellie ».

En guise de cinquième extrait, « Nathan » est une chanson dans laquelle Calogero nous fait découvrir le monde au travers des yeux d’un petit garçon autiste : « Je suis seul dans ma nacelle, Je suis prisonnier du ciel ».

Calogero débute ce nouveau titre, écrit par Marc Lavoine, avec une voix calme et feutrée avec une seule guitare comme musique de fond.

Au fil du texte, la musique devient plus intense, tout comme la voix de Calogero, et les instruments s’ajoutent jusqu’au moment où Calogero ouvre totalement les vannes et crie la vision du monde de « Nathan » : « Nathan je m’appelle, je suis violoncelle, j’ai des étincelles ».

Un moment de folie passagère avant que Calogero ne retombe dans le calme du départ, pour finir sur ces paroles douces : « Je préfère Angèle, qui est belle, comme une crêpe au miel ».
   

Déjà quatre tornades à découvrir en live pour « L’embellie »


Dans son opus, « L’embellie », Calogero multiplie les collaborations.
Son premier extrait, «  C’est dit » a été composé par Jean Jacques Goldman, puis pour « L’ombre et la lumière », Calogero chante en duo avec Grand Corps Malade.
Il propose ensuite les singles, « La fin de la fin du monde », avant de poursuivre avec, « Le passage des cyclones ».

Et Calogero continuera de présenter ses titres en live, notamment cet été à l’occasion de nombreux festivals.
Il sera notamment de passage le 11 juillet à Calais, le 14 juillet en Arles, le 22 juillet à la Grande Motte ou encore le 26 juillet à Saint Maxime.

Réservez vos places

Jean-Jacques Goldman - Les dernières actus