Le -
modifié le -

Jean-Jacques Goldman: les morceaux qu’il a composés pour Les Enfoirés

Depuis la création des Restos du Cœur, Jean-Jacques Goldman s’est investi dans les hymnes des Enfoirés. Après «La chanson des Restos», il a composé d’autres morceaux devenus culte, comme «Attention au départ». Focus sur les 5 plus connus.

« La chanson des Restos » (1986)

Jean-Jacques Goldman est l’un des premiers à avoir rejoint l’aventure des Enfoirés aux côtés de Coluche. En 1986, c’est à lui que le comique fait appel pour composer le tout premier hymne de la troupe. «La chanson des Restos» est bouclée en 7 jours et interprétée par Coluche, Nathalie Baye, Yves Montand, Michel Drucker, Michel Platini, Catherine Deneuve et Jean-Jacques Goldman, dans sa première version. Depuis, la chanson est reprise à chaque concert des Enfoirés.

« Encore un autre hiver » (2012)

Jean-Jacques Goldman signe une chanson inédite pour l’édition 2012 des Enfoirés, aidé par le chanteur Grégoire. Le 15 janvier 2012 sort ainsi «Encore un autre hiver», un morceau engagé et porteur d’espoir, qui traite de ces personnes « qui se lèvent et qui donnent ». Le titre paraît sur l’opus «Le Bal des Enfoirés», disponible dans les bacs la même année.

« Attention au départ » (2013)

Jean-Jacques Goldman réitère l’expérience en 2013 en écrivant et composant «Attention au départ». La chanson, issue du disque « La Boîte à musique des Enfoirés » (2013), est interprétée par plusieurs artistes de la bande, notamment Nolwenn Leroy, Garou, Pascal Obispo et Zaz. Ce titre met en avant les bénévoles des Restos du Cœur qui seront «bientôt des millions».

« La chanson du bénévole » (2014)

Jean-Jacques Goldman écrit «La chanson du bénévole»avec Frédéric Château, pour le spectacle «Bon anniversaires Les Enfoirés» en 2014. L’artiste aborde dans ce morceau, le quotidien des bénévoles qui œuvrent pour les Restos du Cœur. Le clip dévoile les coulisses du célèbre show qui fête cette année-là son 25e anniversaire. On y voit Zazie, Mc Solaar ou Chimène Badi distribuer des badges de l’association.

« Toute la vie » (2015)

Jean-Jacques Goldman livre en 2015, pour le CD « Sur la route des Enfoirés », l’un des hymnes de la troupe les plus polémiques : « Toute la vie ». Cet air est un échange entre la jeune génération et l’ancienne, sur les difficultés que l’on peut rencontrer dans la vie, mais surtout, sur les méthodes pour arriver à les surmonter. Pour certains, il s’agit d’une critique des jeunes. Malgré tout, Jean-Jacques Goldman demeure, aujourd’hui encore, le chanteur numéro 1 dans le cœur des Français, selon le sondage «Top 50 Ifop», réalisé en 2017.