Jenifer : la presse la harcèle !

La chanteuse a tenu à mettre les choses au clair. Sur son compte Facebook, elle dénonce les mensonges des médias et l’agressivité des paparazzi.

jenifer Cover Media
1/2

FR Music - Jenifer n’a pas l’intention de se laisser faire. La jolie brune apparait cette semaine dans le magazine Closer, et cela ne lui plait pas du tout. Dans une tribune publiée à l’intention de ses 780.000 abonnés sur Facebook, la chanteuse a voulu évoquer l’envers du décors qui va avec son statut de célébrité.

« Il paraît que c'est une rançon. Elle est dure à porter », confie-t-elle. La publication affirme notamment dans son article que la chanteuse aurait tout simplement annulé à la dernière minute sa participation au tournage d’une émission pour l’anniversaire de Jacques Dutronc. Une version bien différente de celle de Jenifer.

Un accueil agressif

La chanteuse corse a tenu à fermement nier ces informations, qu’elle met sur le compte de l’acharnement médiatique. « Le magazine semblait donc avoir prévu de m’afficher en couverture à n’importe quel prix. Pour ce faire, ils avaient mandaté une team de paparazzi pour photographier des choses palpitantes, telles que le départ de chez moi en taxi, mon arrivée à l'aéroport... », assure Jenifer qui a été dépassée et très angoissée après coup par l’agressivité des photographes, « entraînant une violente altercation verbale ». Cet échange de mots a eu malheureusement des conséquences directes sur la santé de la chanteuse, enceinte de son deuxième enfant.

Sa grossesse en danger

Très « secouée », Jenifer a ressenti des « douleurs intenses là où il n’est pas bon qu’elles soient en [ce] moment de [sa] vie ». Arrivée sur l’île de beauté où se déroulait le tournage en l’honneur de Jacques Dutronc, la jeune femme a été contrainte de se rendre d’urgence chez un médecin. « [Il] a a constaté un problème lié au sur-stress du jour mais surtout à l’accumulation de ce harcèlement quotidien, depuis plusieurs semaines, provoqué par ces "chargés de mission" du magazine », détaille Jenifer.

Le résultat est sans appel comme elle l’explique ensuite : elle a dû rester alitée deux jours et est contrainte à un repos forcé. Impossible pour elle d’assister à la réalisation de l’émission qui lui tenait à coeur. Très déçue elle a reçu le soutien de l’équipe. « Ils savent aussi ma tristesse de ne pas avoir pu soutenir une si belle émission, produite en Corse, ce qui n’est pas si souvent, mettant aussi en avant des artistes corses, assez rarement invités sur un prime TV », ajoute-t-elle. Le message est passé.

©Cover Media

Jenifer - Les dernières actus